Vérifiez vos vaccinations

La rougeole explose : 77 cas signalés depuis le début de l’année

photo/ AFP

Depuis le début de l’année 2019, la rougeole circule activement dans la zone Océan Indien et en France métropolitaine. A La Réunion, 77 cas ont été signalés. La circulation du virus se fait en particulier dans le Nord et le Sud de l’île. Compte tenu de l’extrême contagiosité de cette maladie, il est à craindre que de nouveaux cas apparaissent dans les semaines à venir. En seulement un mois, 29 nouveaux cas ont été confirmés. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Après une période d’accalmie (entre février et avril), une reprise de la circulation du virus de la rougeole est observée, avec 34 cas signalés à l’ARS depuis début avril. Au total, depuis le 1er janvier 2019, 77 personnes touchées par la maladie ont été signalées à La Réunion. Les cas sont répartis sur la quasi-totalité du territoire réunionnais, mais le Nord et le Sud restent les plus touchés.

Considérée comme l’une des maladies les plus contagieuses, de nouveaux cas sont attendus dans les semaines à venir.

Le vaccin, seule couverture efficace

Le seul moyen de se protéger est de se faire vacciner (la couverture vaccinale à La Réunion est insuffisante pour éviter une circulation virale). Aussi, l’ARS Océan Indien recommande la vaccination pour la population mais aussi, pour les professionnels de santé.

Il est important de vérifier son statut vaccinal, même chez les adultes, et si besoin, d’effectuer un rattrapage vaccinal auprès d’un professionnel de santé (toute personne de plus de 12 mois et née depuis 1980 devrait bénéficier de 2 doses de vaccin selon les recommandations).

Le 14 mai nous comptions selon l'ARS 48 cas de rougeole. En un mois, 29 nouveaux cas ont été confirmés.

Lire aussi : Rougeole : La Réunion parmi les départements les plus touchés de France

Scandale au CHU au mois de mai

La Réunion fait partie des départements les plus touchés de France. En mai, Imaz Press Réunion apprenait par l'ARS que deux médecins qui n'étaient pas vaccinés contre la rougeole avaient contaminé 6 personnes au Centre hospitalier universtaire CHU de Bellepierre.

Une situation compliquée à gérer : l'ARs avait dû procéder durant le week-end à une investigation, cas par cas, pour comprendre qui étaient les personnels de santé qui n'étaient pas protégés de cette maladie. Autre urgence : protéger les autres patients de l'hôpital. Une centaine de personnes ont été vaccinées en deux jours.

Lire aussi : Rougeole : deux médecins non vaccinés contaminent plusieurs personnes au CHU de Bellepierre

Une épidémie mondiale

A Madagascar, la rougeole fait des ravages. Entre septembre 2018 et début mars 2019, la maladie a tué 1.141 personnes, surtout des enfants, selon des chiffres du ministère de la Santé publique. Un peu moins de 100.000 cas ont été enregistrés par les autorités et 104 districts sur 114 sont déclarés en phase d'épidémie. Entre la malnutrition, les refus de se faire soigner dans un hôpital et les réticences à la vaccination, la grande île peine à lutter contre la maladie.

Lire aussi : La rougeole tue plus de mille de personnes à Madagascar

La recrudescence de la rougeole gagne le monde entier. Etat d'urgence dans une banlieue new-yorkaise, flambée des cas en Ukraine, augmentation des cas en France également... Maladie évitable mais potentiellement mortelle, la rougeole resurgit un peu partout dans le monde, à cause d'une défiance envers les vaccins ou d'un mauvais accès aux soins.

Lire aussi : Rougeole: une épidémie qui gagne le monde entier

Les cas de rougeole dans le monde ont bondi d'environ 300% en un an. La maladie se répand donc comme une trainée de poudre, et pendant ce temps-là les anti-vaccins continuent de faire de la résistance. Face aux pays qui souffrent d'un vrai problème d'accès aux soins, d'autres, pourtant des pays développés, font preuve d'une méfiance croissante vis-à-vis du vaccin. Aux dépens des autres.

Lire aussi : Rougeole : arrêtez de contaminer les autres

mots clés de l'article : santé , virus , océan indien , rougeole , actualités de la réunion , Actus Reunion , Piqure

suivez-nous