Océan Indien mercredi 20 mai 2020
Coronavirus

Mayotte : 2ème jour de visite pour Annick Girardin un nouveau décès et 49 nouveaux cas en 24 heures

image description

Annick Girardin entame ce mercredi 20 mai 2020 deuxième jour de visite à Mayotte où elle arrivée ce mardi matin. L’île aux aux parfums est le seul territoire des outre-mer classé en rouge et il est le seul de France toujours confiné en raison d’une circulation active du coronavirus. Ce mardi 49 nouveaux cas de Covid-19 et un nouveau décès ont été enregistrés. Au total, 19 patients sont décédés des suites du virus et 1.419 personnes ont été contaminées (Photo ministère des Outre-mer)

La ministre est arrivée avec un vol de fret spécialement affrété par l’État pour apporter 850 000 masques commandés par le conseil départemental, 6,5 tonnes de fret sanitaire, 1 automate de test et 9 respirateurs.

"Je suis venue pour être aux côtés de ceux qui se battent en première ligne depuis le premier jour, puisque la moitié des cas des territoires ultramarins sont ici à Mayotte ", a déclaré à son arrivée Annick Girardin pour expliquer ce déplacement surprise de deux jours. La ministre a annoncé l’arrivée dès mercredi d’un million de masques supplémentaires.

Peu après son arrivée, Annick Girardin s'est rendue au centre hospitalier de Mayotte qui doit gérer à la fois l'épidémie de Covid-19 et de dengue. Les deux virus continuent de flamber dans l'île aux parfums. "Depuis mars, les lits de réanimation ont doublé de 16 à 38. L'objectif principal est d'éviter la saturation du service de réanimation" a souligné la ministre.

Mayotte comptait mardi 1 419 cas déclarés (pour un total de plus de 2 500 cas dans l’ensemble des Outre-mer), 52 hospitalisations (dont 11 en réanimation) et 19 décès.

Une partie des malades sont évacués vers le centre hospitalier universitaire de Saint-Denis. A la date de mardi, sept des huit patients hospitalisés au CHU et trois des quatre malades soignés en réanimation sont des personnes arrivant de Mayotte.

Mayotte comptait mardi 1 419 cas déclarés (pour un total de plus de 2 500 cas dans l’ensemble des Outre-mer), 52 hospitalisations (dont 11 en réanimation) et 19 décès.

La ministre des Outre-mer a aussi visité un atelier de fabrication de masques, a par ailleurs annoncé sur son compte twitter que les étudiants mahorais se trouvant en Métropole "pourront utiliser le tarif négocié de 460 euros (pour le vol) Paris - La Réunion puis utiliser gratuitement les avions du pont aérien (entre) La Réunion et Mayotte à partir du 1er juin". Elle a ajouté "quand les vols commerciaux reprendront, un tarif étudiant sera proposé par Air Austral".

- 82% de la population vit sous le seuil de pauvreté -

Annick Girardin est accompagnée notamment par le sénateur LREM de Mayotte, Thani Mohamed Soilihi, et quelques renforts de l’armée. Celle-ci doit prochainement installer à Mayotte un module de l’équipement militaire de réanimation (EMR) du service de santé des armées.

Mayotte, où le déconfinement a été reporté, a cependant rouvert lundi ses petits commerces, avec " des équipes mobiles de protection " qui offrent masques et gel hydroalcoolique à la population.

Dans ce territoire où 82% de la population vit sous le seuil de pauvreté, et pour une large part dans des bidonvilles, le confinement était difficile et le déconfinement "de fait", a expliqué la directrice de l’ARS Dominique Voynet. Elle avait évoqué vendredi une "grande difficulté" d’approvisionnement en tests, une "tension" sur les produits de réanimation, et un "besoin de renforts humains "pour faire face à l’épidémie.

www.ipreunion.com avec l'AFP

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis