18 permis retirés par les gendarmes en trois jours

photo imaz Press Réunion

Ce lundi 2 avril 2018, les gendarmes dressent le bilan des contrôles routiers de ce week-end prolongé. Au total, 18 permis ont été retirés. L’alcoolémie excessive remporte la palme des infractions. Sur les interventions nocturnes, elle concerne 9 interventions sur 15. Nous publions le communiqué des forces de l’ordre qui déplorent un "week-end pascal bien trop arrosé" ci-dessous.

Les motards de l’EDSR ont relevé 78 infractions graves génératrices d’accidents (règles priorités, équipements sécurité usage téléphones et distracteurs) - 18 rétention de permis effectuées.

- 33 alcoolémies dont 18 délictuelles ont été constatées soit des automobilistes circulant avec des taux compris entre 0.40 mgL d’air et 0,88 pour le taux le plus élevé. Cet AM à BRAS-PANON, un conducteur de 32 ans, multirécidiviste, a été contrôlé avec ce taux de0,88 mg/litre d’air alors qu’il circulait malgré l’annulation de son permis et l’interdiction de conduire tout véhicule à moteur. Il a été placé en garde à vue dans l’attente de la décision judiciaire.

- 2 conduites sous l’emprise de stupéfiants dont un jeune conducteur.

- 36 dépassements de la vitesse avec interception ont été relevés dont cet automobiliste qui circulait à 138 km/h (vitesse enregistrée) pour une limitation à 90 km/h sur la route des Tamarins au volant de son coupé MERCEDES. Lui aussi est reparti à la place du passager après avoir remis son permis de conduire au gendarme verbalisateurs. Au cours du WE, 51 photos ont été enregistrées par les radars embarqués qui ont aussi été déployés ce week-end.
- 7 autres infractions génératrices d’accidents ont été relevées au cours de ces patrouilles.
 
Neuf militaires de la compagnie de ST-PIERRE ont conduit une opération anti-addiction dans la nuit de samedi à Dimanche au Tampon. Ils ont constaté :

- 3 délits avec des taux de 0,53 à 0,91 mg/litre d’air expiré et un en récidive, refusant de se soumettre aux vérifications. Ce dernier a fait l’objet d’un placement en garde à vue dans l’attente de la décision judiciaire.
- 1 conduite malgré annulation de PC et CEA 0,37 mg/litre d’air !

Au bilan des interventions nocturnes des unités territoriales pour des problèmes liés à la circulation routière, l’alcoolémie excessive concerne 9 interventions sur 15, soit plus de la moitié :

- 1 accident corporel grave survenu dans la nuit de samedi à dimanche à SALAZIE mettant en cause le conducteur d’une camionnette qui présentait des signes d’alcoolisation. Celui-ci est polytraumatisé.
- 2 accidents sur la RN 2 (nuit de dimanche à lundi) ; l’un À STE MARIE avec 1,14 mg/litre d’air avec des conséquences corporelles et le second à ST BENOIT provoqué par une circulation en CONTRE-SENS. Le conducteur en faute présentant un taux de 0,93 mg/litre d’air. Par chance, les personnes impliquées semblent ne pas être blessées.
- 3 autres accidents matériels avec conducteur alcoolisé ont été recensées tout comme 3 procédures d’alcoolémies à l’initiative des patrouilles engagées sur des faits de conduites dangereuses ! (compagnies de ST-PIERRE et ST-BENOIT).

Au bilan, en considérant l’activité de l’EDSR, l’opération de la compagnie de ST-PIERRE et Les interventions nocturnes, ce ne sont pas moins de 46 faits de conduite sous l’emprise de l’alcool constatés par les gendarmes sur ces trois derniers jours ! Un week-end Pascal bien trop arrosé, hélas.

mots clés de l'article : gendarmes , Réunion , ALCOOL , week-end , La Réunion , permis , infractions , contrôles , Actu , routiers , Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous