Dans la zone économique française des Glorieuses

200 kilos de concombres de mer saisis à bord d’un voilier

Ce lundi 26 février 2018, 200 kilos de concombres de mer ont été saisis à bord d’un voilier situé dans la zone économique française des Glorieuses. 11 pêcheurs malgaches les avaient dissimulés illégalement. Nous publions le communiqué préfectoral à ce sujet ci-dessous. (Photo archives)

Le lundi 26 février à 04h15 locale, le patrouilleur de la Marine nationale "Le Malin" a constaté la présence d’un voilier de 12 mètres sur le banc du Geyser dans la zone économique française des Glorieuses, à l’intérieur du Parc naturel marin des Glorieuses.

Après investigation à bord, l’équipe de contrôle a constaté que ce voilier, à bord duquel 11 pêcheurs malgaches étaient présents, avait dissimulé 200 kilos de concombres de mer (holothuries) pêchées illégalement ainsi que 150 kilos de sel pour leur conservation.

Ces produits et le matériel de pêche utilisé ont fait l’objet d’une saisie. A l’issue du contrôle, dont les autorités malgaches ont été dûment informées, le navire été sommé de rejoindre son port d’attache.

C’est la première fois qu’un navire de plaisance est identifié comme support de pêche des holothuries dans une zone économique française du sud-ouest de l’océan Indien. L’objectif est possiblement de rendre plus discrète cette activité illicite.

Ce type d’opérations, coordonnée par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion, s’inscrit dans le cadre général de l’action de l’État en mer et plus particulièrement dans celui du plan régional de contrôle des pêches mis en œuvre par le préfet de La Réunion pour le bassin Sud océan Indien. Elle confirme la volonté de la France de protéger les ressources halieutiques des eaux des îles françaises Eparses dont la gestion est confiée à l’administration des Terres australes et antarctiques françaises.

mots clés de l'article : Réunion , pêche , La Réunion , malgaches , voilier , pêcheurs , Actu , illégal , Concombres de mer , Actus Reunion , kilos , zone économiques

à voir également en vidéo

suivez-nous