Tribune libre de Éricka Bareigts

Alerte rouge pour l’agriculture à La Réunion

photo RB imaz Press Réunion

L’agriculture réunionnaise traverse une période de doutes alors qu’elle est à un tournant de son développement. En effet, les annonces gouvernementales concernant une diminution du soutien à nos filières s’additionnent et les voyants au rouge sur l’ensemble de la filière, risquant une destructuration de ce qui a été construit patiemment depuis 30 ans par nos chefs d’entreprises. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

D’une part, les acteurs de la filière canne ne sont pas rassurés par les hésitations des ministères concernant son avenir. Ma collègue Huguette BELLO a pu interroger le gouvernement à ce sujet mais les réponses apportées ne nous ont pas rassurés.

D’autre part, concernant les filières animales, alors que nous alertons le ministère depuis 2017, la diminution des aides du POSEI-CIOM risque de déstructurer la filière viande. C’est une remise en cause de la diversification pourtant prônée par le gouvernement, un risque pour l’emploi des agriculteurs réunionnais et un risque sur la sécurité alimentaire des familles réunionnaises.

Pour ma part, je réitère mon soutien d’une stratégie en faveur de la production locale en favorisant les circuits courts tout en limitant les produits de dégagement.

J’ai donc sollicité et obtenu un entretien avec le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation ce mercredi 26 juin 2019 à 18h. Je serai accompagnée de représentants des filières animales de La Réunion.

Éricka Bareigts

mots clés de l'article : agriculture , tribune libre , Courrier des lecteurs , actualités de la réunion , Actus Reunion

suivez-nous