Réunion par Imaz Press, vendredi 13 décembre 2019 à 02:59
Des démarcheurs écument le sud de l’île

Arnaque au matelas, une histoire à dormir debout !

image description
image description

Bientôt les fêtes de fin d’année mais pas de repos pour les démarcheurs. Depuis quelques semaines, plusieurs témoignages font état de la multiplication d’arnaques au matelas dans le bassin sud de l’île, notamment à Saint-Joseph et ses alentours. Une entourloupe assez classique, un commercial fait du porte à porte et abuse de la crédulité de personnes vulnérables pour vendre des matelas de très mauvaise qualité à des prix astronomiques.

La belle affaire !

Quand ils ont entendu frapper à la porte, les grands-parents de Malika ne se sont pas méfiés. Ce couple de personnes âgées a vu débarquer chez lui un certain monsieur X venu faire du démarchage à domicile. L’homme a vanté les bienfaits d’un matelas ergonomique dernier cri sur lequel, bien évidemment, il leur faisait une ristourne. 750 euros et deux oreillers offerts, la belle affaire ! Le couple de gramouns flairant le bon plan n’a pas voulu laisser passer sa chance. Emballé, c‘est pesé... ou plutôt c’est acheté.

En deux temps trois mouvements, l’ancien matelas du couple est passé aux oubliettes remplacé par le matelas flambant neuf de monsieur X. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais évidemment, il y a un loup.

Car les proches du couple, eux, n’ont pas vu cet achat d’un bon œil mais alors pas du tout ! Malika raconte "le matelas ne valait rien, même pas 40 euros, il était tout dur, de mauvaise qualité. Mes grands-parents ont expliqué comment ils l’avaient acheté, on a tout de suite compris. "

Tout est bidon !

L’histoire sentait l’arnaque à plein nez. La mère de Malika a alors essayé de joindre le numéro métropolitain de ce monsieur X qui se présente comme "négociant en literie" sur la facture laissée au couple de personnes âgées. Il aura fallu de nombreuses tentatives pour réussir à avoir le marchand ambulant au bout du fil. Dès le départ, l’homme refuse de procéder au remboursement.

La mère de Malika mène alors l’enquête, le numéro de Siret sur la facture est bidon, il renvoie à une entreprise de BTP en Métropole. Mais la dame ne se démonte pas et compte bien obtenir le remboursement du matelas. Sous la menace d’un dépôt de plainte et sans doute par peur de la mauvaise pub qui l’empêcherait de poursuivre ses petites affaires, monsieur X a fini par rembourser les gramounes et leur ramener leur ancien matelas tout en demandant expressément à la famille du couple de détruire la facture, histoire qu’il n’y ait plus de trace de son larcin...

Cette l’histoire se finit bien mais ça n’a pas toujours été le cas. Saint-Joseph, une femme se serait fait avoir de la même manière pour un total de 600 euros. Elle a tenté de faire annuler ses deux chèques, en vain.

L'arnaque au matelas, un grand classique

l’heure actuelle, la compagnie de gendarmerie de Saint-Pierre n’a pas reçu de dépôt de plainte correspondant à cette arnaque au matelas. De son côté, le marchand s’est vanté d’avoir réalisé une vingtaine de ventes ces dernières semaines.

Le chef d’escadron Nicolas Himbert explique que ce type d’arnaque est assez classique "chaque année, à la même époque - en décembre, janvier, février - on a des signalements. Des personnes mal intentionnées débarquent de Métropole, elles restent à La Réunion quelques semaines ou quelques mois pour écouler leur marchandise. Ces personnes font du démarchage à domicile et vendent des matelas ou d’autres articles de très mauvaise qualité à des prix exorbitants."

Le gendarme indique que la plupart du temps, les cibles de ces marchands ambulants sont des personnes fragiles, vulnérables et crédules "pour leur faire croire qu’ils font une super affaire, ces démarcheurs partent d’un prix très élevé et disent qu’ils font une ristourne, la personne croit alors faire une bonne affaire."

Les conseils pour éviter de se faire avoir

Le chef d’escadron Nicolas Himbert donne quelques astuces simples pour éviter l’arnaque :

• ne pas s’engager tout de suite • comparer avec d’autres produits équivalents pour avoir un ordre d’idée du prix • si vous avez déjà acheté le produit, n’oubliez pas qu’il existe un délai légal de rétractation de 7 jours qui peut vous permettre de revenir sur votre achat • si vous avez un doute, prévenez la brigade de gendarmerie ou les policiers de votre secteurs que des démarcheurs à domicile sévissent dans le coin • il est, bien sûr, possible de porter plainte si vous êtes victime d’escroquerie. fh / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : escroquerie , arnaque , actualité de la réunion , Actus Reunion , matelas , démarchage à domicile

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis