Séance plénière du conseil départemental

Cyrille Melchior : "l’échéance de la recentralisation du RSA est bien fixée au 1er janvier 2020"

photo RB imaz Press Réunion

Ce mercredi 26 juin 2019 se tenait une nouvelle séance plénière du Conseil départemental au palais de la Source, à Saint-Denis. A l’ordre du jour : la recentralisation du RSA, l’avenir de la filière agricole réunionnaise et le secteur du BTP et le vote du budget supplémentaires (BS) 2019 de 6 millions 737 milles euros. Toutes les motions ont été adoptées. Par ailleurs, Cyrille Melchior, président du Département, s’est enthousiasmé de l’avancée concernant la recentralisation du RSA, dont la date de mise en oeuvre a été validée par le gouvernement et qui rentrera donc en oeuvre au 1er janvier 2020. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Le vote du BS de 2019 s'élève à 6 millions 737 milles euros vient s'ajouter au budget de 1,660 milliards d'euros votée en mars dernier.

Lire aussi : Conseil départemental : un budget de 1,6 milliard d'euros

Trois axes majeurs ont été étudiés aujourd'hui :

La recentralisation du RSA

Confirmée par la ministre des Outre-mer Annick Girardin lors de sa venue en avril dernier, la mesure est "en bonne voie" d'après Cyrille Melchior. La date d'échéance a officiellement été fixée au 1er janvier 2020. Le Département aspire à d'abord faire bénéficier 5 000 personnes de cette mesure, qui les accompagnera dans leur démarche de réinsertion dans la vie professionnelle. Le Département travaille donc actuellement dans la rédaction d'un projet de loi qui sera transmis rapidement au gouvernement afin d'officialiser la mesure.

Si le décret devait être effectivement adopté par le gouvernement, il permettrait au Département d'investir les 140 millions d'euros annuels dépensés dans le versement du RSA à des fins d'accompagnement des personnes bénéficiaires de l'aide sociale. " On doit accompagner sans cesse notre public, et cela passe par des moyens que nous n’avons pas en dépensant 140 millions d’euros ? "

Par ailleurs, un cumul du RSA et des revenus pourra être effectué afin d’encourager les bénéficiaires de l’aide sociale à s’engager dans une réinsertion. Il est prévu de demander une possibilité de cumul de 6 mois lorsque le bénéficiaire est en formation, un an renouvelable deux fois en cas de création d’entreprise, et un an renouvelable une fois dans le cadre d’un recrutement effectué en métropole.

La filière de la canne et l'agriculture

A la suite de l'annonce du gouvernement de la possible suppression de l'enveloppe annuelle de 28 millions d'euros à destination de la filière canne, le Département demande à l'Etat de transformer cette aide conjoncturelle en aide structurelle et de la traduire dans la loi de finances 2020 qui sera votée en septembre prochain. " L'agriculture de la canne est une filière historique, que nous nous devons de préserver" a déclaré Cyrille Melchior.

Le Département demande par ailleurs d'étudier les différentes pistes à explorer afin de valoriser tous les produits issus de la canne - ou pouvant l'être - afin de définir ensemble l'avenir de la filière.

L'agriculture dans sa forme générale a par ailleurs été discutée lors de cette séance plénière. " Nous voulons une agriculture performante et qui préserve les atouts de notre territoire. De nouvelles filières avec beaucoup de potentiel sont en plein développement, comme la filière de l'ananas ou des plantes médicinales, ainsi que la culture biologique" a indiqué le président du Département.

Soutien aux entreprises du secteur BTP

Le Département a réitéré sa demande d’un plan " Marshall " concernant les logements sociaux à la suite de la conférence nationale du logement qui s’est tenue récemment. Les élus demandent à ce que les budgets votés pour la filière soient utilisés dans leur totalité, afin de répondre à la demande de logement social de plus de 22 milles Réunionnais aujourd’hui.

Cyrille Melchior détaille les mesures concernant le RSA et l'agriculture ci-dessous. Regardez :

A noter que cette séance plénière marquait le départ à la retraite de Pierre Bayle, Directeur général des services du Conseil départemental et ancien secrétaire général de la préfecture de La Réunion. Ce dernier a tenu un discours rempli d'émotion, et a remercié l'île pour son accueil et la marque qu'elle lui aura laissée.

as/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : séance plénière , conseil départemental , actualité de la réunion , Actus Reunion , Conseil départemental Actualité , Recentralisation du RSA , Filière agricole

suivez-nous