Réunion par Imaz Press, vendredi 30 août 2013 à 11:29
Rassemblement au siège de la Sécurité sociale

Dettes sociales : les entrepreneurs entendus par la CGSS

image description
image description

Un collectif d’entrepreneurs mené notamment par Michel Allamèle, président de l’Intersyndicale des professionnels de la route (IPR), s’est rendu ce vendredi 30 août au siège de la Sécurité sociale à Saint-Denis, pour "demander des comptes" au sujet du problème des dettes sociales des entreprises, réclamant "les mêmes conditions pour tout le monde car il y a un grand délit de favoritisme". Ils on été reçus dans la matinée par la direction de la CGSS, obtenant plusieurs réponses.

"Il y a des entreprises qui arrivent à étaler leurs dettes, à répondre au marché, à continuer à travailler, alors qu’elles ne sont pas à jour de leurs cotisations, et nous on nous envoie les huissiers", affirmait ce vendredi matin Franck Robert, président du syndicat des artisans et du bâtiment (SABR). Selon lui, il y aurait même "plus de dettes au niveau du public qu’au niveau du privé ". C’est pourquoi les entrepreneurs demandaient "l’arrêt des poursuite et un étalement des dettes".

"On ne peut pas dire qu’on est satisfait à 100 % mais il y a eu des réponses qui ont été apportées", a souligné Michel Allamèle à l’issue de la réunion avec la direction de la CGSS, qui attend désormais la décision des instances ministérielles sur ce sujet. En attendant, les huissiers viendront toujours signifier les contraintes, mais celles-ci ne seront pas exécutées. La CGSS s’est par ailleurs engagée à ne pas remettre en cause la Lodeom (Loi pour le développement économique des entreprises des Outre-mer).

mots clés de l'article : Actus , Social

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis