Elles organisent une marche 100% féminine (actualisé)

Fanm debout : La Réunion a son collectif de femmes Gilets jaunes

Depuis quelques semaines, sur le territoire métropolitain, les femmes Gilets jaunes organisent des marches en marge des rassemblements habituels. Pour donner une image positive du mouvement et dénoncer les injustices sociales dont elles sont victimes. Un système, une politique, une société à rééduquer. Cette initiative a gagné La Réunion, lemouvement "fanm dobout" organise sa première marche ce samedi 3 février à Saint-Pierre.

La plupart d’entre elles sont des mères de famille, elles ont d’ailleurs hésité à nommer leur mouvement "fans dobout" ou la "marche des mamans." Depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes, elle sont sur les barrages, participent aux blocages mais leur message est, peut-être, un peu noyé dans la masse des nombreuses revendications du mouvement contestataire.

Elles ont donc voulu faire une marche, juste avec des femmes. Elles qui, souvent tiennent la bourse, font les courses, éduquent les enfants … Les femmes Gilets jaunes péi parlent d'un "combat quotidien" dans un système qui ne leur fait pas de cadeau.

Tous les profils de femmes seront représentés : de la travailleuse, à la retraitée, en passant par la chômeuse, la cheffe d’entreprise, la mère au foyer… "Car notre société est plurielle, les femmes sont plurielles, nous voulons que toutes les catégories de femmes soient représentées".

Elles seront toutes vêtues de blanc "pour le symbole, parce-que ça marque les esprits". Mais leur gilets jaunes seront à portée de main.

La cause leur tient à cœur, certaines d’entre-elles se sont rencontrées sur les barrages. Elles ont commencé par partager une lutte commune avant de partager une une amitié. Cette marche, c’est aussi un appel du pied aux femmes solidaires du mouvement des Gilets jaunes qui, jusqu’ici, n’ont pas osé se rendre sur les barrages.

Rendez-vous est donné à la Kaz du Peup de Saint-Pierre. Elles seront une cinquantaine à marcher au départ du rond-point des Trois brasseurs pour se rendre devant la grande surface Carrefour "pour dénoncer la vie chère et exiger une baisse des prix".

Si cette action prend bien, le collectif "fanm dobout" compte réitérer l’événement.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Saint-Pierre , femmes , marche , actualité de la réunion , gilets jaunes , Actus Reunion , mouvement "Fanm dobout"

dossier associé

suivez-nous