Déjà une semaine d’éruption au Piton de la Fournaise

Il y a quatorze ans la lave traversait la route, et cette année ?

photo RB imaz Press Réunion

La lave qui dévale les Grandes Pentes, avalant la route et plongeant dans la mer... C’était il y quatorze ans, presque jour pour jour et ce ne sera probablement pas pour cette éruption-ci. L’éruption débutée le 19 février 2019 est certes stable mais "le front de coulée n’a pas bougé depuis presque jeudi dernier. La coulée a tendance à s’élargir et à s’épaissir, elle progresse peut dans la longueur," indique Aline Peltier, directrice de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). Le 25 février 2005, un mur de lave haut de cinq mètres avançait vers la RN2, la Vierge au Parasol était précipitamment retirée de son socle juste à temps... Imaz Press vous invite à revire cet évènement en photos.

"Le front de coulée est très très lent. Pour des éruptions similaires qui ont lieu dans le même endroit, comme celle de juin 2001, la lave avait mis vingt-cinq jours pour traverser la route et rejoindre la mer. Et à l’époque le débit était bien plus important," explique Aline Peltier.

Pour l’instant, avec les débits enregistrés, la lave traversant la route "ce n’est pas pour tout de suite," signale la directrice de l’Observatoire.

"On se dirige vers une activité qui va plutôt se faire en tunnel de lave, qui va surtout se faire dans l’épaississement de la coulée. Comme à chaque fois, l’éruption sera de moins en moins visible," poursuit la volcanologue.

Il y quatorze ans...

Le 25 février 2005 vers 19 heures, une coulée de lave très liquide traversait la Route Nationale 2 reliant l'Est au Sud. Elle s'est ensuite jetée dans l'océan. A l'époque, Aline Peltier était en thèse à l'OVPF. D’astreinte, "j’avais d partir plus tôt et je n’avais pas vu la lave traverser la route!," rit-elle

Un second mur de lave haut de cinq mètre s’avançait ensuite vers La Vierge au Parasol, un haut lieu religieux régulièrement fréquenté par des milliers de catholiques. Vers minuit, pour empêcher qu'elle soit emportée par les laves, les gendarmes aidés par des volcanologues et des journalistes ont retiré la statue de son socle et tous les ex-voto déposés par les fidèles.

Lire aussi => La lave traverse la route et se jette dans la mer

Le tout a été chargé dans un 4x4 de la gendarmerie. Les employés communaux sont ensuite venus récupérer la Vierge et les ex-voto...

Retrouvez ici toutes les informations, les photos et les vidéos des précédentes éruptions

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Volcan , éruption , piton de la fournaise , lave , préfecture , La Réunion , OVPF , actualité de la réunion , Actus Reunion

dossier associé