Rassemblement à Mamoudzou

Jeux des îles : manifestation à Mayotte pour défiler avec le drapeau tricolore

Photo : France Mayotte matin

Une mobilisation à Mamoudzou a rassemblée une cinquantaine de personnes ce mercredi 10 juillet 2019, selon nos confrères de France Mayotte Matin. Les manifestants ont sorti leur drapeau tricolore, symbole fort pour incarner leur appartenance française. Les sportifs mahorais qui participeront aux Jeux des îles 2019, qui se tiennent à Maurice du 19 au 28 juillet, devront en effet concourir sous les couleurs du drapeau olympien et n’auront pas le droit au bleu-blanc-rouge des Réunionnais.

"Ce n’est pas normal que les Mahorais partent aux Jeux des îles comme s’ils n’appartenaient à aucune patrie. Nous ne sommes pas les bâtards de la République", a lâché l'une des organisatrices du rassemblement à Mamoudzou, Hachimia M’dere.

Les manifestants se sont réunis pour "dire au gouvernement qu'on ne veut pas envoyer nos jeunes sans notre drapeau". Pour Hachimia M’dere, c'est "une humilitation". Signe de la protestation : la Marseillaise a résonné sur la place de la République à Mamoudzou, avant d'entamer un défilé, drapeaux tricolores en main.

Sur les pancartes brandies fièrement, on pouvait lire : "Sans hymne français, ni drapeau français, pas de Jeux des îles" ou encore "Nous tenons à notre dignité de mahorais français".

"Aujourd’hui, on a essayé de regrouper pour dénoncer et dire à l’Etat que si on est Français, on ne peut pas l’être qu’à moitié", a relaté Akim Ali Mari, membre de Ma Soroda Zena M’dere, un groupe créé pour rassembler les anciens Sorodas, ces femmes qui ont lutté pour réduire l’influence des autres îles des Comores sur Mayotte. "Les Mahorais ont honte de ce qu’il se passe. On est là pour dire stop aux insultes, on se ridiculise."

Plusieurs personnalités publiques ont rejoint le rassemblement, comme l'écrivain Zaidou Bamana. "Je pensais qu’on était en train de changer d’époque mais je me rends compte que ce sont les mêmes réflexions post-coloniales qui priment sur cette île", a-t-il confié à France Mayotte Matin.

Une mobilisation suivie à Paris

Un rassemblement s'est aussi tenu à Paris. Organisé par le collectif, les Mahopolitains, l'action visait à dénoncer l’injustice faite aux athlètes mahorais. Ils ne pourront pas défiler avec le drapeau français, ni chanter l'hymne national aux Jeux des îles. Une interdiction instaurée par les Comores, depuis 2003.

Le collectif parisien souhaitait également pointer du doigt "l’inaction de la diplomatie française à mettre un terme aux velléités des Comores envers Mayotte", selon nos confrères de France Mayotte Matin.

Lors de cette journée de mobilisation, les participants ont été invités à signer une pétition qui sera ensuite envoyée au gouvernement.

mots clés de l'article : actualités de la réunion , Actus Reunion