Surmortalité, pathologies chroniques, accidents de la route, violences

L’alcool à La Réunion : une priorité de santé publique pour l’ARS Océan Indien

photo d’illustration imazpress reunion

La problématique de l’alcool est un sujet important à La Réunion car elle concerne l’ensemble de la population, directement ou indirectement : surmortalité, pathologies chroniques, nombre de passages aux services d’urgence, accidentologie routière, violences intrafamiliales, etc. Pour prévenir et lutter contre les risques liés à la consommation d’alcool, l’ARS Océan Indien, a développé, en plus de ses actions de prévention, des outils de communication dédiés pour prévenir, conseiller et sensibiliser la population. En parallèle, les résultats d’une enquête publiée ce jour par l’Agence révèlent les habitudes de consommation des réunionnais en matière d’alcool, en fonction de l’âge et du sexe.

Les Réunionnais et l'alcool

Largement répandue et banalisée à La Réunion, la consommation excessive d'alcool fait peser de réels risques sur la santé des hommes et des femmes. Aujourd’hui, un Réunionnais sur 10 boit de l'alcool tous les jours, à l’occasion de repas ou d’apéritifs par exemple, sans qu’il soit nécessairement question d’ivresse ou de dépendance. La Réunion figure parmi les régions françaises où l’alcool tue le plus, derrière Le Nord et la Bretagne, avec près d'un décès sur 6 chaque année. Pour les individus concernés, et aussi pour leur entourage, il peut être difficile de savoir où se situe la frontière entre une consommation raisonnable, récréative et une consommation abusive toujours dangereuse.

Publication d’une étude sur les modes de consommation d’alcool à La Réunion

Pour comprendre l’ampleur du phénomène sur l’île de La Réunion l’ARS Océan Indien vient de publier l’analyse des données du dernier baromètre santé (réalisé par Santé publique France). Cette étude permet de distinguer les caractéristiques associées aux différents types de consommation de l’alcool.

CHEZ LES HOMMES : Quel que soit le mode de consommation (épisodique, régulière, abusive), les hommes ont une consommation plus importante que les femmes. Le fait de vivre seul, d’être jeune, de négliger sa santé ou de s’en désintéresser, sont associés à la consommation d’alcool chez les hommes.

CHEZ LES FEMMES : L’analyse varie d’un mode de consommation à l’autre. Plus le niveau de revenu est élevé, plus le risque de consommer régulièrement de l’alcool ou de connaître des épisodes d’ivresse s’accentuent. C’est également le cas pour les femmes considérant disposer de revenus insuffisants.

Des outils de communication spécifiques, développés par l’ARS Océan Indien

Il n’est pas toujours simple d’aborder la question de la dépendance à l’alcool avec un proche, ou avec un patient pour un professionnel de santé. Aussi, pour compléter les actions de prévention mises en place tout au long de l’année auprès des réunionnais, l’Agence Océan Indien a développé, en collaboration avec des professionnels de santé, des outils de communication pour informer, conseiller et sensibiliser le public aux dangers de la consommation de l’alcool. Ces outils sont à présent disponibles sur la plateforme masanté.re (portail OIIS). Les usagers et les professionnels de santé peuvent donc retrouver :

Des dossiers d’informations pour connaitre et prévenir les risques de la consommation d’alcool sur notre santé : Est-ce que je bois trop ? , Comment moins boire ? , Alcool + Grossesse = Risques Des conseils avec les 5 grandes étapes du sevrage alcoolique Des ateliers et exercices pratiques pour faire le point sur sa consommation d'alcool et réussir à tenir ses engagements pour la maîtriser ou la réduire Une rubrique actualité et agenda santé pour rester informé et se rencontrer Un quizz pour connaitre les méfaits de l’alcool sur la santé Un test pour évaluer ses facteurs de risques et définir son profil santé => "Mesurez votre dépendance en 1 minute" Des numéros d’écoute et d’aide pour s’informer et être accompagné dans sa volonté de maîtriser sa consommation Des réseaux sociaux liés à la plateforme masanté.re, avec du contenu interactif et varié :

o Facebook : masanté.re o Une chaine : Youtube o Un compte Instagram

Un réseau de partenaires fortement mobilisés

Pour relayer et diffuser ces outils d’information et de sensibilisation, l’Agence s’appuie sur un réseau de partenaires fortement impliqués et mobilisés :

=> les Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) avec :

les médecins généralistes : diffusion de vidéos d’information en salle d’attente dans les cabinets les pharmaciens de l’île : distribution de kit de communication (carte postales, affiches, flyers) les infirmiers

=> le réseau régional d’addictologie SAOME (Santé Addiction Outre-Mer)

=> les établissements de santé et les services médico-sociaux médicalisés

=> les autres partenaires tels que la SHLMR (bailleur social), les collectivités....

De nombreux outils variés et ludiques sont désormais disponibles pour permettre à ces professionnels de mieux informer leurs patients sur les risques liés à l’alcool.

La santé accessible par tous !

Financé par l’ARS OI sur des fonds "investissements d’avenir" du programme national "Territoires de soins numériques" et développé par le GCS TESIS, masante.re est un portail web rattaché au programme régional OIIS. Pédagogique et ludique, on y retrouve de nombreuses informations pratiques (dossiers de santé, quizz, vidéos, tests ...) sur l’AVC, le diabète, le tabac ... 13 thématiques sur la santé sont disponibles.  

mots clés de l'article : ALCOOL , ars océan indien , actualité de la réunion , Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous