Cantines scolaires

Saint-Paul : les menus des marmailles ont été validés

photo Solen Wackelheim

Quatre commissions des menus ont eu lieu depuis 2017. Toutes les écoles primaires, élémentaires et maternelles du territoire ont donc été conviées au travers des délégués, parents d’élèves ou leurs représentants pour cette dernière rencontre ce mercredi 27 novembre 2019. Une présentation du fonctionnement du service de la direction de la restauration scolaire (service nutrition, production logistique, mission diététique) a précédé un débat sur les repas servis aux 14 284 marmailles inscrits dans les restaurants scolaires de la ville

Pour cette dernière commission de l’année qui finalise la visite des écoles des secteurs 2 et 3 de Saint-Paul, la direction de la restauration scolaire, les membres du CTQ (Comité Technique Qualité), Alex Pota, l’élu délégué aux affaires scolaires, les représentants de l’Académie, les enseignants, la directrice de l’école, le personnel de la restauration scolaire, Estelle Hardy, la diététicienne de la ville, Fridor Funteu nutritionniste et directeur de l’IREN (Institut Régional d’Éducation Nutritionnelle) et des parents d’élèves se sont réunis dans le réfectoire de l’école Adèle Ferrand à Fleurimont pour valider les prochains menus qui seront servis dans les restaurants scolaires. La restauration scolaire, un service public en perpétuelle amélioration Suite à la présentation du service de la direction de la restauration scolaire, les parents ont pu échanger autour des thématiques diverses telles que l’importance du bio dans les assiettes, le gaspillage alimentaire, l’équilibre alimentaire, les produits locaux (fruits, légumes, viandes), le bruit lors de la prise des repas, les menus de substitution proposés, les allergies alimentaires, l’introduction du menu végétarien, la taille des portions, la qualité des denrées…

Des échanges qui permettent, à chaque rencontre, d’améliorer le service public de restauration scolaire. En effet, toutes ces interrogations sont liées et visent le même objectif : l’équilibre alimentaire et la lutte contre le gaspillage. Du côté de la collectivité, des actions de sensibilisation ont d’ores et déjà été mises en place. Lutte anti-gaspillage : des mesures correctives prêtes à appliquer Pour la lutte anti-gaspillage par exemple, l’école de MontRoquefeuil, pilote sur ce projet, à procéder à plusieurs actions de sensibilisation : pesée alimentaire sur trois jours des entrées/plats/desserts avant et après les repas. Après les résultats, des mesures correctives ont ainsi été mises en place en juin dernier pour éviter le gaspillage alimentaire : organisation des tables en îlot, ajustement des recettes et des grammages (qui s’appuie sur le GEMRCN : Groupement d’Etude des Marchés en Restauration Collective et de Nutrition) ce dernier s’appuyant sur le Programme national nutrition santé (PNNS), présentation des desserts en décalé…

Ces nouvelles pratiques ont déjà permis de limiter le gaspillage alimentaire et devraient être appliquées dans la mesure du possible à tous les restaurants scolaires du territoire. Et cela commence tout d’abord par l’application et le respect de la charte élaborée par les enfants du CCEJ (Conseil Communal des Enfants et des Jeunes). L’éducation à l’équilibre alimentaire En ce qui concerne l’équilibre alimentaire, la dernière action de sensibilisation s’est tenue le 21 novembre dernier à Roche Plate à Mafate. “Une mission ponctuelle qui consistait, entre autres, à sensibiliser les parents et les enfants au goûter du matin. Préférez un fruit plutôt qu’un gâteau. Le message est plutôt bien passé puisque nous leur avons expliqué -aux parents ainsi qu’aux enfants- en quoi c’était important d’avoir une alimentation équilibrée”, précise Sandrine Fontaine, directrice de la Restauration Scolaire et de la Nutrition.

Parmi les actions santé déjà mises en place, les mascottes santé présentées en 2017 rappellent sur les différents goodies (agendas, BD, règles mais aussi fresque dans certains restaurants scolaires…) l’importance du bien-manger. Des menus variés et équilibrés terme de cette dernière commission des menus de l’année, les 20 prochains repas proposés aux 14 284 marmailles inscrits à la cantine ont été validés pour la période allant du 27 janvier au 16 avril. Ils seront servis à la cantine des 67 écoles publiques et privées de la commune (sous réserve d’éventuelles modifications selon l’approvisionnement).

Les besoins nutritionnels de l’enfant -maternelle et primaire- sont concoctés sur 20 jours consécutifs (hors mercredi), il s’agit de jongler entre les apports en lipides, glucides mais aussi en fer, en fibres et vitamines… ainsi que les remarques des parents.

Aussi, des repas thématiques seront encore aux menus pour faire découvrir aux marmailles les mets emblématiques de notre île ou d’ailleurs à l’occasion du Nouvel an Chinois, de la Chandeleur, de Pâques ou encore de la Semaine des langues…

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : saint-paul , cantine , restauration scolaire , actualité de la réunion , Actus Reunion , Saint-Paul Actualité