La tempête tropicale Berguitta baptisée

Photo Météo-France

Météo-France publiait ce samedi après-midi 13 janvier 2018 son bulletin à propos du troisième système de la saison cyclonique. La dépression s’est transformée en tempête tropicale modérée et se situait à 16 heures ce jour à 980 kilomètres de l’île à l’Est-Nord-Est et se déplaçait vers l’Ouest-Sud-Ouest à 11 km par heure. Les météorologues amateurs restent l’affût et publient aussi leurs analyses. Si l’on observe les prévisions, Berguitta devrait se transformer en cyclone tropical ce lundi 15 janvier avant de devenir cyclone tropical intense le lendemain.

 

Nos dalons d’Actus Météo 974 effectuaient un post Facebook ce samedi matin.

"Météo-France précise dans son bulletin technique : à partir de la semaine prochaine, un système mâture est donc prévu (...) à proximité des Mascareinges. Leurs habitants sont invités à se tenir régulièrement au courant de la situation. Il nous reste environ 5 jours pour préparer l’EVENTUEL passage de ce phénomène, essayons de mettre ce temps à profit judicieusement", alertaient-ils.

 


 

Selon eux, le phénomène pourrait prendre une trajectoire en direction du sud-ouest. Dès ce mardi, il persistait aussi une incertitude importante matérialisée sur la carte. "C’est cette incertitude qui ne permet encore d’affirmer si nos îles vont être soumises à une influence directe ou indirecte à terme", ajoutaient-ils.

La dépression tropicale devrait graduellement se rapprocher des Grandes Mascareignes ces trois prochains jours en y maintenant une influence périphérique (alizé de sud-est rapide et humide) d’après Actus Météo.

Le média spécialisé Cyclone Océan Indien s’intéresse aussi à cette actualité cyclonique. Ses administrateurs consacraient aussi un post Facebook à l’évolution du phénomène. Regardez.



 

La dépression se trouvait à 10 heures à 320 kms de Rodrigues. "Le système devrait transiter au nord de Rodrigues au stade de Tempête Modérée ou Forte Tempête durant ce weekend, à une distance à priori favorable qui permettrait à l’île d’éviter un impact direct", écrivaient-ils. Ils avaient vu juste.

 

ts/

à voir également en vidéo

suivez-nous