La grève continue au CHU

Photo : TS Imaz Press Réunion

Ce mercredi 14 février 2018, une réunion de CTE (comité technique d’établissement) de plus de quatre heures s’est tenue au siège de la direction générale du Centre hospitalier universitaire (CHU) de La Réunion. Objectif : discuter du plan de retour à l’équilibre (PRE) de l’établissement et de son suivi social avec la suppression de 155 postes non-remplacés dans le cadre de départs à la retraite. À l’issue de cette rencontre, le syndicat de la CFDT a indiqué reprendre le mouvement de grève. Les organisations FO et CFTC poursuivent aussi leur mouvement de grève.

 

Selon Expédit Lock-Fat, secrétaire départemental de la CFDT, un point de blocage oppose son syndicat à la direction. Il porte sur la situation des contractuels. Le syndicat a voulu faire voter en CTE la titularisation de 150 personnels de cette catégorie tous les ans jusqu’en 2022. Cela n’a pas été le cas. Ce qui motive la reprise du mouvement social, suspendu depuis le 6 février. dernier. Il attend désormais un signe du directeur général Lionel Calenge.

 


CHU : Expédit Lock-Fat, secrétaire général CFDT "Santé-Sociaux", indique que le mouvement de grève reprend pic.twitter.com/BN9v3StY2v
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 14 février 2018

 

Peu après la réunion, le syndicaliste s’est pourtant félicité de la confirmation de la part de l’Agence régionale de santé de la prise en charge financière des départs volontaires à la retraite. Ce qui permettra au CHU de dégager des marges de manœuvre financières afin de résorber le déficit de l’établissement de l’ordre d’une quarantaine de millions d’euros. Son homologue, David Belda, secrétaire départemental Force ouvrière (FO) précise lui aussi que son syndicat continue la grève illimitée entamée le 7 février dernier. Il qualifie le plan de retour à l’équilibre (PRE) de "flou".

 


David Belda, secrétaire départemental Force ouvrière (FO) précise lui aussi que son syndicat continue la grève illimitée entamée le 7 février dernier. Il qualifie le plan de retour à l’équilibre (PRE) de "flou". pic.twitter.com/tv4veIqLIF
— Thomas Selly (@Thsly) 14 février 2018


 

 

Jean-Yves Hoarau, président de la CFTC santé, confirme lui aussi la poursuite de la grève. Il demande au directeur général de Lionel Calenge de revoir sa copie. Interrogé sur ce mouvement, ce dernier indique : "Chacun prendra ses responsabilités par rapport à la sortie du mouvement de grève. (...) Si les syndicats souhaitent continuer à faire grève, c’est de leur responsabilité. L’enjeu c’est le redressement du CHU", indique-t-il.

 


Quid du plan de titularisation de 150 contractuels par an ? La réponse du directeur du CHU pic.twitter.com/Qp7TNfAeuM
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 14 février 2018


 

 

 


Plan de redressement du CHU - Lionel Calenge, directeur du CHU Réunion, revient sur les 155 suppressions de poste à travers l’île pic.twitter.com/i0WIOaMZtT
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 14 février 2018


 

 

 

mots clés de l'article : hôpital , Réunion , syndicat , siège , La Réunion , chu , Actu , grève , Actus Reunion , CTE

à voir également en vidéo

suivez-nous