La facture sera plus salée

Les diagnostics amiante obligatoires même pour de petits travaux

Photo GEORGES GOBET/AFP

Depuis la mi-juillet 2019, la législation sur l’amiante s’est encore durcie. Il est désormais obligatoire de réaliser un repérage amiante avant travaux, même les petits travaux, toute intervention susceptible de créer de provoquer de la poussière d’amiante. Ce matériau toxique a été ultra-exploité durant plus d’un siècle, depuis 1997 il est interdit car hautement cancérigène. Sauf qu’aujourd’hui encore, il est très répandu. La Réunion n’échappe pas au phénomène. Cet arrêté entré en vigueur le 19 juillet dernier est relatif au code du travail, les plus récalcitrants risquent jusqu’à 18 000 euros d’amende. Dans le département, pour réaliser ces diagnostics amiante, les particuliers se heurteront à plusieurs obstacles. (photo d’illustration)

La facture sera salée

Jusqu’ici, les diagnostics amiante étaient obligatoires dans des cadres bien spécifiques et pour de nombreux bailleurs sociaux comme privés, cette législation drastique relative au code de la santé et du travail était difficilement tenable notamment pour une question de coût. Avec ce nouvel arrêté,la loi se durcit encore. Le repérage amiante avant travaux est maintenant obligatoire pour toute intervention sur un immeuble bâti ou construit avant 1997. De fait, le montant de vos travaux risque d’augmenter.

Professionnels et particuliers doivent maintenant se mettre au pas, même pour de menus travaux, il est stipulé dans le décret que ce repérage amiante avant travaux doit être réalisé pour toute opération comportant des risques d’exposition des travailleurs à l’amiante". Dorénavant, un changement de plomberie ou d’interrupteur pourrait nécessiter ce diagnostic amiante.

Il faudra donc faire appel à une entreprise de diagnostic agréée, qui se chargera de réaliser des prélèvements dans le logement. Les échantillons seront ensuite transmis à un laboratoire pour y être analysés, et confirmer la présence de ce matériau dangereux.

La Réunion, c'est compliqué

La difficulté à La Réunion, c’est que les entreprises agrées sont peu nombreuses sur ce marché et les diagnostics amiante très chers, pour avoir une idée, le coût moyen d’une opération est de 1200 euros pour un logement. cela s’ajoute une autre difficulté, il n’y pas de laboratoire sur l’île pour analyser les échantillons, les prélèvements sont donc envoyés en Métropole et les résultats ne reviennent qu’au bout d’un mois, au mieux…

Cette nouvelle mesure implique donc une augmentation de demandes de repérage amiante avant travaux mais clairement, les professionnels du secteur vont rapidement être dépassés. Dans un article publié le 2 mai dernier, cette question était déjà abordée, les bailleurs sociaux, dans le viseur de plusieurs associations de locataires sur la question, mettaient leur parc logement aux normes en effectuant les diagnostics amiante. Tous s’accordaient à dire que le processus pour réaliser ces diagnostics amiante était assez laborieux à La Réunion à cause du manque d’entreprises agrées.

Lire aussi: risque amiante dans les logements sociaux : ni angoisse ni laisser-aller

Un manque certain de professionnels dans le secteur, des opérations coûteuses… pour les plus frileux, la loi prévoit des sanction et pas des moindres, les particuliers s’exposent à une amende de 18 000 euros au total.

fh/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : amiante , loi , actualité de la réunion , obligatoire , Actus Reunion , repérage amiante avant travaux , entreprises agrées

suivez-nous