[LIVE/PHOTOS/VIDÉO] Cafouillage et grosse déception du maire du Port

Visite de Blanquer : aucune annonce concrète sur le futur lycée de la mer

photo RB Imaz Press Reunion

Ce lundi 19 août, le ministre de l’Education nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer, arrive à La Réunion pour une visite de deux jours. Il a commencé sa journée avec un tour dans l’école maternelle Françoise Moullard à Saint-Denis. Sur place il a abordé la question du créole en classe et pendant les réunions, en rappelant que la langue de la République "c’est le français, c’est important que les réunions se fassent en français, mais ça ne signifie absolument pas la marginalisation du créole, au contraire". Il s’est ensuite rendu dans l’école Paul Salomon 2 à Saint-Louis avant de se rendre à Saint-Leu, au centre de soins des tortues Kélonia, pour parler développement durable avec les collégiens et les lycéens. Il continue sa journée au Port, au lycée Lepervanche pour rencontrer de nouveaux élèves et parler des futurs lycées de la mer qu’il souhaite voir naître dans les Outre-mer. De retour de réunion cependant, il se trouve qu’aucune annonce concrète n’a été faite sur ce projet. Le maire du Port n’a pas caché sa déception. Suivez-vous, nous sommes en live. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

il y a 3 jour(s) à 18H12

"Nous serions des pourvoyeurs de désespoir, nous ferions des procès d'intention"

Cette rencontre avec le ministre de l'Éducation aura permis aux organisations syndicales de faire remonter leur mécontentement. Les représentants affirment qu'après qu'ils aient exposé leurs griefs, la réponse de Jean-Michel Blanquer a été cinglante, une redite de la loi pour l'école de la confiance, le ministre n'a pas voulu bouger d'un iota, au grand dam des syndicalistes. La FSU a quitté la salle avant la fin de l'entretien "c'était une opération de communication" s'indigne Marie-Hélène Dor, secrétaire départementale de la FSU, regardez: 

il y a 3 jour(s) à 17H55

"Une personne imbue d'elle même"

La rencontre avec le ministre de l'Éducation n'aura pas fait avancer le schmilblick, la colère grondait au sein des organisations syndicales, c'est toujours le cas voire même pire. "je crois que le plus dangeureux, c'est qu'il croit vraiment ce qu'il dit alors que les faits prouvent le contraire" explique Jöel De Palmas, secrétaire général adjoint à la CGRT Éducation avant d'ajouter "je n'attendais pas beaucoup mais je suis encore plus déçu maintenant qu'avant de rentrer". Regardez son interview: 

il y a 3 jour(s) à 17H47

"Une rencontre décevante"

À la sortie de l'entretien qui a duré un peu plus d'une heure, le mot qui revient, c'est "décevant". Certes les syndicalistes ne s'attendaient pas à grand chose étant donné que la loi dite pour une École de la confiance est passée. Mais l'intersyndicale ne voulait pas jouer la stratégie de la chaise vide, sauf qu'au final, certains regrettent presque d'être rentrés. Marie-Laure Adam, secrétaire académique FO n'en revient pas "on a été face au mépris, c'est là qu'on sort choqué" affirme-t-elle. Regardez son interview: 

il y a 3 jour(s) à 17H35

[Jean-Michel Blanquer rencontre les syndicats]

Troisième visite à La Réunion et pour la première fois, une rencontre avec les organisations syndicales locales est au programme. Après avoir soigneusement éviter les syndicalistes qui l'ont suivi tout au long de sa visite aujourd'hui, Jean-Michel Blanquer s'est assis àla table avec eux. Les représentants syndicaux se sont rassemblés en intersyndicale "c'était important pour nous d'afficher une unité et plus on est nombreux, plus on est forts" affirmaient-ils avant de rentrer. 

Devant le rectorat, lieu de la rencontre, une vingtaine de personnes attendaient et continuaient à maintenir la pression affichant des banderoles et des "mots doux" destinés au ministre. 

il y a 3 jour(s) à 16H17

Aucune annonce sur le futur lycée de la mer

"Le principe d'un lycée de la mer est excellent" a déclaré le ministre de l'Education national Jean-Michel Blanquer en sortant de réunion au lycée Lepervanche au Port. "La Réunion a un temps d'avance, maintenant il y a des détails à définir", a-t-il nuancé. "Par exemple c'est à la Région de choisir le lieu. Mais nous saluons les projets concrets qui existent déjà, comme l'existence d'un BTS de formation aux métiers de la mer dans ce lycée Lepervanche au Port. Ce qui est intéressant ici c'est qu'il est emblématique de la réforme de l'enseignement professionnel."

Immense déception cependant pour le maire du Port Olivier Hoarau : "le thème de sa visite c'était les métiers de la mer, mais je suis particulièrement déçu de ce que j'ai pu entendre sur la création du lycée. Je m'attendais à une annonce, des chiffres, des dates. Mais je n'ai pas entendu la Région nous donne des explications concrètes."

Le maire se dit inquiet : "On nous parle de la formation de ces jeunes, de l'emplacement d'une entreprise au Port sur de la réparation navale. Il est temps que ça devienne une réalité, que les jeunes sortent de cursus avec un BTS en tourisme, en marine marchande... Et pourtant je n'ai rien entendu en terme de formation sur les métiers de la mer."

"Je crains que ce soit de simples annonces, et qu'on continue à perdre du temps" a continué l'élu portois. "On y travaille depuis 2015 sur ce lycée de la mer, aujourd'hui nous sommes en 2019 et on a toujours rien. On est encore en train de former des chômeurs alors qu'il y a des métiers qui les attendent."

Il attend donc beaucoup des prochaines visites officielles, notamment celle du président de la République, prévue normalement fin septembre. "Je veux garder espoir. J'espère que nous aurons un peu plus de concret prochainement."

il y a 3 jour(s) à 15H44

Jean-Michel Blanquer à la rencontre des élèves du Port

il y a 4 jour(s) à 14H43

Jean-Michel Blanquer au Port : "Nous souhaitons un réseau des lycées de la mer dans les Outre-mer"

Jean-Michel Blanquer a évoqué les "thématiques d'avenir, porteuses pour les élèves de tous horizons", lors de sa visite au lycée Lepervanche au Port.

"Le thème de la mer est au coeur de nos préoccupations avec le potentiel des Outre-mer, nous voulons donc un lycée de la mer dans chaque territoire d'Outre-mer. Ce que vous faites ici est avant-gardiste par rapport à ce que nous voulons faire, un réseau de lycées de la mer dans les Outre-mer" a ajouté le ministre.

il y a 4 jour(s) à 14H41

Une nouvelle fois, le ministre est passé devant les syndicalistes sans les saluer

Les syndicats ont beau le suivre sur tous ses déplacements, Jean-Michel Blanquer ne s'arrête pas pour leur parler.

il y a 4 jour(s) à 14H40

Le ministre arrive au Port, suivez notre live sur Facebook :

il y a 4 jour(s) à 14H10

Le ministre attendu au Port

Les syndicalistes sont une vingtaine sur place environ : SAIPER, SGEN, CFDT, FSU et FO.

Comme pour chacun des déplacements du ministre, le dispositif de police est important. Mais l'atmosphère est calme.

Après avoir mangé à la cantine du collège de la Pointe des châteaux à Saint-Leu, Jean-Michel Blanquer continue donc sa première journée de visite ministérielle au Port.

il y a 4 jour(s) à 12H53

Le ministre se rend au collège de la Pointe des châteaux

Il est accueilli en musique par les élèves, aux côtés du président du Département Cyrille Melchior et du maire de Saint-Leu Bruno Domen.

Regardez :

il y a 4 jour(s) à 12H52

Le ministre écoute les enfants lui parler des tortues

Regardez :

il y a 4 jour(s) à 12H42

Jean-Blanquer visite le centre de tortues Kélonia

Après une présentation détaillée des élèves venant de différents collèges et lycées, le ministre de l'Education nationale part à la découverte des tortues de La Réunion, bassin par bassin.

Il a déclaré que cette visite renvoyait "à des enjeux éthiques, civiques, qui font partie de l'éducation qu'on doit donner aux élèves", ajoutant que la question du développement durable est "centrale".

"La Réunion est avant-gardiste car son environnement favorise ce genre d'actions. Il y a ici des personnels de l'éducation très engagés, et l'île est montrée comme un modèle pour le reste de la France. C'est d'ailleurs un des sens de ma visite, mon but est qu'on ait des projets pour tous les établissements de France, portés par les éco délégués, eux-mêmes très concernés par ces questions environnements, ce sont des amnbassadeurs d'actions ultra concrètes sur l'environnement."

il y a 4 jour(s) à 11H52

Les Terminale présentent leurs projets "éco-délégués"

Parmi les projets présentés : la vente de gourdes dans les mois qui vont venir pour lutter contre le plastique. Mais aussi des ateliers lessive maison pour éviter d'acheter des bouteilles en plastique, ou des ateliers wraps pour remplacer le film plastique. "Des astuces pour une vie plus saine" expliquent les lycéens du lycée Stella.

Plusieurs opérations de nettoyage de plages ont aussi été faites, notamment sur les plages de ponte près de Kélonia. "On a retrouvé des sacs de vêtements, c'était infame. On a tout nettoyé, et on a fait des live sur les réseaux sociaux" explique un lycéen. C'est ainsi que les élèves ont aussi récolté des dons pour les redistribuer à des associations environnementales.

"On a pu participer à la labellisation des lycées, le label 3 écologie. Ce qui nous a permis de recevoir de nouveaux plants d'espèces endémiques à planter dans notre lycée" ajoute enfin une autre lycéenne.

il y a 4 jour(s) à 11H42

Les élèves présentent leurs projets éco-responsables

Les collégiens de la Pointe du Châateau et les lycéens de Leconte Delisle présentent leur projets au ministre.

Plusieurs actions ont été mises en place en fonction des établissements sur le thème du développement durable : les ruchers pédagogiques, ou encore la création d'un arboretum.

Les élèves ont expliqué comment ils ont mis en place leur rucher pédagogique et prélevé eux-mêmes le miel. 9 kilos de miel ont été récoltés, et les élèves ont offert un pot de miel au ministre comme cadeau de bienvenue.

 

il y a 4 jour(s) à 11H40

Huées des syndicalistes

Il a été accueilli à Kélonia sous les huées. Les syndicalistes hurlaient en coeur "Blanquer démission".

il y a 4 jour(s) à 11H39

Jena-Michel Blanquer est arrivé à Kélonia, suivez notre live :

il y a 4 jour(s) à 11H18

Les syndicalistes bien remontés

Aucun syndicaliste n'a prévu de rencontrer Jean-Michel Blanquer, mais l'idée est de montrer leur présence.

L'une des syndicalistes de la SAIPER exprime sa colère devant l'entrée de Kélonia, notamment face à la différence de traitement de faveur entre la Métropole et La Réunion. Elle fait allusion à la décision récente de décaler les dates du brevet, y compris dans les Outre-mer à cause de la canicule dans l'Hexagone.

Autres revendications : les petits-déjeuners "bas de gamme" dans les écoles, la gestion du dédoublement des classes en raison du manque d'enseignants...

il y a 4 jour(s) à 11H14

Un petit groupe de syndicalistes attend de pied ferme le ministre à Kélonia

Suivez notre live Facebook :

il y a 4 jour(s) à 11H13

Dispositif de sécurité important à Kélonia

il y a 4 jour(s) à 10H39

La SAIPER suit le ministre

Après une première apparition à l'école maternelle François Moullard à Saint-Denis, les syndicalistes de la SAIPER se rendent à Kélonia pour y retrouver Jean-Michel Blanquer lors de sa prochaine visite de la journée. Regardez :

Le syndicat FO est sur place également. Une dizaine de personnes est sur place.

Les membres de la SAIPER présents à Saint-Denis ont expliqué qu'ils ne demandaient pas de rencontre avec le ministre de l'Education nationale et faisaient surtout acte de présence.

Le ministre, lui, n'est pas allé à leur rencontre en arrivant à Saint-Denis.

il y a 4 jour(s) à 10H36

Foule à Kélonia

A Saint-Leu, pour la suite des visites du ministre, de nombreuses personnes, touristes ou locaux essayent de se garer sur le parking de Kelonia.

Impossible, les places sont pour le ministre et son convoi. Les gens sont obligés d’aller se garer plus loin, ce qui crée quelques mécontents...

il y a 4 jour(s) à 10H29

Jean-Michel Blanquer à Saint-Louis

Le ministre de l'Education est maintenant à l'école Paul Salomon 2 à Saint-Louis. Un établissement situé en zone prioritaire.

"Le dédoublement en CP et CE1 en Éducation prioritaire produit ses effets", a déclaré le ministre. Il ajoute sur son compte Twitter : "Magnifique témoignage d’une enseignante de CE2 qui voit arriver la première vague d’élèves bénéficiaires: 'Ils savent bien lire et maîtrisent les savoirs fondamentaux. Ils aiment travailler'"

il y a 4 jour(s) à 10H26

Jean-Michel Blanquer "heureux de retrouver La Réunion"

Sur son compte Twitter, Jean-Michel Blanquer se dit "heureux de retrouver La Réunion qui commence maintenant l'année scolaire à l'avant-garde de plusieurs politiques éducatives nationales importantes comme le dédoublement des classes, le développement des langues, l'implication des parents d'élèves comme à l'école F.Mollard".

il y a 4 jour(s) à 08H45

Réunion sur l'enseignement des langues vivantes étrangères

Le ministre est entré dans une salle en compagnie des parents d'élèves, du recteur, du préfet, du maire de Saint-Denis et des équipes pédagogiques pour parler de l'enseignement des langues vivantes étrangères en maternelle.

Une réunion à laquelle la presse n'a pas le droit d'assister.

Jean-Michel Blanquer devrait faire un point sur ce qui s'est dit durant cette réunion en fin de journée.

il y a 4 jour(s) à 08H44

Le ministre de l'Education nationale assiste à un cours d'anglais en maternelle

Jean-Michel Blanquer, dans le cadre de l'apprentissage des langues vivantes étrangères en maternelle, assiste à un cours d'anglais auprès des plus petits.

Les enfants apprennent à décrire leur petit-déjeuner en anglais.

il y a 4 jour(s) à 08H39

"Il est important que les réunions se fassent en français"

"Le créole est très important, j'y accorde beaucup d'importance comme les langues régionales en métropole" a déclaré le ministre. "C'est un sujet dont on va parler avec le recteur, je m'exprimerai là dessus en fin de journée."

Concernant la polémique récente sur l'utilisation du créole durant les réunions officielles ou les conseils de classe, Jean-Michel Blanquer a expliqué que "de façon générale, la langue de la République c'est le français, il est important que pendant les réunions on parle français mais ça ne veut pas dire que le créole est marginalisé".

il y a 4 jour(s) à 08H35

Une chanson en anglais par des élèves en Grande section

Les élèves qui ont chanté pour l'arrivée de Jean-Michel Blanquer sont en Grande section.

Après un morceau en créole et en français, ils ont reproduit leur chanson en anglais.

L'apprentissage des langues étrangères en maternelle fait partie des sujets abordés ce matin à l'école maternelle Françoise Moullard à Saint-Denis.

il y a 4 jour(s) à 08H31

Une arrivée en musique...

Les syndicats accueillent le ministre en chanson

Jean-Michel Blanquer ne semble pas souhaiter aller à la rencontre des syndicalistes.

Arrivé en retard à cause de son avion, il va à la rencontre de l'équipe pédagogique de Françoise Moullard.

Un spectacle a été préparé avec plusieurs marmailles pour l'accueillir avec une chanson en créole et en français. En effet n'oublions pas que la valorisation du créole à l'école fait partie des sujets censés être abordés durant cette visite ministérielle.

Jacques Billant, préfet de La Réunion, est à ses côtés.

il y a 4 jour(s) à 08H29

Jean-Michel arrive à l'école maternelle Françoise Moullard à Saint-Denis

Suivez notre live sur Facebook :

il y a 4 jour(s) à 08H19

Le convoi ministériel est en route... avec 1h de retard

Le ministre de l'Education nationale a enfin posé le pied sur le sol réunionnais, avec un gros retard.

Mais son avion ayant eu manifestement du retard, Jean-Michel Blanquer ne sera pas à l'école maternelle François Moullard de Saint-Denis comme prévu. Il devait y être à 7h45 pour accueillir les enfants avant leur entrée dans les classes... c'est raté.

il y a 4 jour(s) à 08H07

L'avion de Jean-Michel Blanquer vient de se poser à l'aéroport Roland-Garros

L'arrivée du ministre était prévue beaucoup plus tôt, le vol a donc eu du retard.

Le président du Conseil régional Didier Robert est attendu sur place. Le maire de Saint-Denis Gilbert Annette, lui, est arrivé.

il y a 4 jour(s) à 07H59

Une dizaine de personnes du SAIPER attend le ministre

Des membres du syndicat alternatif sont réunis devant la maternelle Françoise Mollard à Saint-Denis, là où est censé se rendre Jean-Michel Blanquer pour sa première visite officielle de la journée. Regardez :

Il devrait y évoquer le dispositif petit-déjeuner, ainsi que l'apprentissage des langues vivantes étrangères en maternelle.

Le dispositif de police est important mais l'atmosphère est calme pour l'instant.

il y a 4 jour(s) à 07H34

Saint-Denis : un accueil quelque peu particulier...

Certains ont décidé d'exprimer leur mécontentement à coup de graffiti... comme ici à Saint-Denis, regardez :

A peine écrit, le message est déjà recouvert... Il faut dire que pour un premier jour de visite, ce genre de message fait tache.

il y a 4 jour(s) à 07H32

Bonjour à tous, c'est le début de ce live

Nous suivons aujourd'hui la visite du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

Il est à La Réunion ce lundi 19 août et demain mardi 20 août... une visite ministérielle qui s'annonce agitée étant donné le tollé que provoque les différentes réformes de l'éducation...

L'apprentissafe du créole à l'école, la réforme du bac, le dédoublement des classes primaires ou encore le dispositif petit-déjeuner seront au coeur des discussions.

propos

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, est arrivé à La Réunion ce lundi 19 août 2019. C'est la troisième fois que le ministre vient sur l'île depuis le début de son mandat en 2017. De nombreuses visites sont prévues pour ces deux jours : dès 7h45, Jean-Michel Blanquer se rendra à l'école maternelle Françoise Mollard à Saint-Denis pour échanger sur l’enseignement des langues vivantes étrangères en maternelle. Il se rendra aussi à l'école élémentaire Paul Salomon à Saint-Louis, à Kélonia, au rectorat et au lycée professionnel Léon de Lépervanche du Port.

Mardi, le ministre ira rencontrer les différentes classes d’accompagnement localisé pour les enfants en situation de handicap. En compagnie de Sophie Cluzel, il rendra visite aux écoles élémentaire des Girofles à Saint-Benoît, de José Barau à Sainte Suzanne, de Primat à Sainte-Clotilde et de Myriam Maillot à Grand Îlet. La secrétaire d'Etat continuera, elle, ses visites centrées sur le handicap jusqu'à jeudi.

"Je pense qu'il tient à se rendre compte sur le terrain de comment les politiques sont installées et menées, et qu'il a aussi des choses à dire concernant l'inclusion des élèves en situation de handicap" soulignait le recteur de l'Académie de La Réunion lors de la pré-rentrée du 13 août.

Lire aussi : Les élèves sont de retour sur les bancs de l'école

C'est la rentrée des syndicats aussi

Cette année scolaire 2019-2020 marque le début de la mise en place de la réforme du baccalauréat. Malgré les nombreuses manifestations qui ont rythmées cette année, la réforme est belle et bien en place. Pour autant, les syndicats seront tout de même au rendez-vous pour cette visite. "Nous préparons tous notre rentrée, mais il est certain que nous allons tenter d'arranger un rendez-vous avec M. Blanquer pour l'interpeller sur de nombreux sujets : le créole à l'école, la réforme du bac, les classes en sureffectif, la suppression de postes…" liste Marie-Hélène Dor, secrétaire générale du FSU. "Ce qui est sûr, c'est que de nouveaux mouvements de mobilisation seront aussi organisés tôt dans l'année, notamment pour protester contre les réformes de la fonction publique et de la retraite qui sont actuellement en cours de préparation" continue-t-elle. Car si la réforme du bac est en place, les autres réformes sont encore en cours de discussion. "La fonction publique et la retraite nous concernent tout autant que la réforme du bac" conclut Marie-Hélène Dor.

Pendant deux jours, Imaz Press suivra le ministre lors de ses déplacements. Suivez-vous, nous sommes en live.

mots clés de l'article : education nationale , actualité de la réunion , Actus Reunion , Jean-Michel Blanquer , Sophie Cluzel , Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

suivez-nous