Aéroport Roland Garros

Le trafic aérien a progressé de 7,9% en 2018

Aéroport de Gillot

L’aéroport Roland Garros a accueilli 2 473 843 passagers en 2018, en progression de 7,9% par rapport à l’année précédente (soit 180 801 passagers supplémentaires). "Le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, a augmenté de 7,5% alors que celui des passagers en transit (52 771) a progressé de 26,7% par rapport à 2017" indique l’aéroport dans le communiqué que nous publions ci-dessous

Malgré le ralentissement enregistré en fin d’année en raison du mouvement social, l’activité reste très dynamique sur l’axe métropole-Réunion, où le nombre de passagers augmente de 12,8% (près de 166 000 passagers supplémentaires) et représente 60% de l’activité totale de l’aéroport. Orly et Roissy restent les principales plates-formes de provenance et de destination de ce trafic (92% de l’ensemble). La part de Marseille représente désormais 6% de l’activité entre la métropole et La Réunion, le trafic ayant doublé entre Marseille-Provence et Roland Garros en 2018, après la réouverture de la ligne d’Air Austral fin 2017. Lyon et Toulouse contribuent pour 1% chacun à ce trafic.

Les lignes régionales enregistrent une progression globale plus modeste (0,2% au terme des douze mois de l’année). Le trafic recule légèrement (–0,5%, 531 000 passagers) sur la ligne Saint-Denis—Maurice, deuxième composante principale de l’activité de la plate-forme. Il progresse de 9% entre La Réunion et Mayotte, cette ligne ayant accueilli une partie du trafic Mayotte-Paris quand Air Austral n’a pu assurer sa liaison directe vers la métropole au départ de Dzaoudzi.

Les autres lignes régionales ont connu des évolutions contrastées en 2018 : fréquentation en baisse entre La Réunion et les aéroports malgaches (–4,8%) et sur Johannesbourg (–12,9%), en progression sur les Seychelles (0,8%) et les Comores (16,9%).

Les lignes long-courrier internationales contribuent également à la performance globale de l’aéroport Roland Garros en progressant de 2,9%. La plus forte hausse est enregistrée sur la liaison Saint-Denis–Guangzhou (Canton, Chine), où le nombre de passagers augmente de 26,7%. La fréquentation de la ligne Réunion-Chennai (Inde) s’inscrit également à la hausse (6,4%). Elle est en revanche en recul entre La Réunion et Bangkok (–2,9%).

- Progression du trafic de marchandises -

Le trafic de marchandises enregistre également une progression à deux chiffres en 2018, pour atteindre 29 190 tonnes. Il progresse globalement de 10%, grâce à une performance notable à l’export (16,3%) liée au dynamisme des exportations fruitières après la faible production de letchis en 2017. Le fret importé progresse pour sa part de 7,6%. Pour le seul mois de décembre 2018, l’activité s’est inscrite à la baisse (–1,6%) à l’Aéroport Roland Garros pour le deuxième mois consécutif. Les mouvements aériens sont restés perturbés en début de mois par le mouvement social et la restriction des horaires d’ouverture de l’aérogare.

Le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, a reculé de 1,8% alors que celui des passagers en transit a progressé de 6,2%.

Sur le mois, le trafic baisse de 1,1% sur l’axe métropole-Réunion et de 5% sur la ligne Réunion-Maurice. Deux destinations régionales enregistrent des hausses : Mayotte (4,1%) et les Seychelles (5,5%). Le nombre de passagers diminue en revanche de 4% entre La Réunion et les aéroports malgaches, de 0,3% sur l’Afrique du Sud et de 7% sur les Comores. Plusieurs nouveautés sont à noter, en ce mois de décembre, dans l’offre de dessertes régionales. Air Austral et Air Madagascar opèrent conjointement depuis le 3 décembre une ligne Réunion–Fort-Dauphin–Tuléar–Réunion (deux fréquences hebdomadaires).

Les deux compagnies proposent également six vols spéciaux Réunion–Diégo-Suarez, via Tamatave, pendant la haute saison de l’été austral, dont deux ont été opérés en décembre. Air Austral propose pour sa part des vols spéciaux sur Rodrigues pendant ces vacances d’été austral ; quatre ont été opérés en décembre.

Sur le long-courrier international, seule la ligne Réunion-Chennai voit son activité augmenter (14,6%), pendant que la fréquentation des vols Réunion-Bangkok et Réunion-Guangzhou recule respectivement de 10,9% et 5,8%.

Enfin, l’activité mensuelle du fret est marquée par la forte progression (32%) des exportations alors que les tonnages débarqués baissent de 0,6%.

mots clés de l'article : trafic aérien , avions , aéroport roland garros , marchandises , passagers , actualités de la réunion , Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous