Les labos fermés l’après-midi

Les laboratoires de biologie médicale en grève

photo imaz press reunion

Ils font rarement la une de l’actualité, pour les faire sortir de leurs gonds, il faut y aller. Les laboratoires de biologie médicale sont en grève à partir de ce lundi 23 septembre 2019 et jusqu’au mardi 1er octobre, ils ont décidé de fermer leurs sites les après-midis. Une mesure radicale pour protester contre les 170 millions d’euros d’économies prévus pour le secteur en 2020 dans le cadre de la réforme de l’Assurance maladie. La Réunion, les quatre laboratoires de biologie réunionnais (Bioaustral, Cerballiance, le laboratoire de Saint-Benoît et Réunilab) participent à cette grève. (photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Plus de 5 000 Réunionnais poussent chaque jour la porte d’un des 60 laboratoires de biologie médicale de l’île. Avec cette annonce, l’Assurance maladie a mis le feu aux poudres. L’objectif est de baisser le financement sur les dépenses de santé. Ces coups de rabot ne date pas d’aujourd’hui mais jusqu’ici, les laboratoires de biologie médicale avaient réussi à compenser avec la hausse de l’activité, des restructurations… Mais aujourd’hui, les biologistes affirment ne plus avoir de marge de manœuvre.

Selon eux, cette baisse drastique pourrait avoir des conséquences sur la qualité des soins, les délais pourraient être allongés pour le rendu des résultats médicaux, les examens en urgence pourraient ne plus être réalisés. De plus, les conditions de travail des 600 salariés du secteurs pourraient, aussi se dégrader.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : assurance maladie , actualité de la réunion , grève , Actus Reunion , Laboratoire de biologie médicale