Local et écolo sur toute la ligne

Les mikabois, un jeu propre et certifié péi

photo Terre et Mer Formation - Natura

Depuis quelques années, les mikabois, dérivé des kapla sont sur le marché. Ces petites pièces fabriquées en bois de Cryptomeria sont plus qu’un jeu, de la conception à la fin de vie tout est pensé de manière écologique.

L’environnement est définitivement un élément à prendre en compte dans tous les aspects de la vie jusqu'aux jeux pour nos enfants. Terre et Mer formation a donc développé un jeu 100% écologique. Baptisé mikabois du nom de son créateur, il se compose de piécettes en bois de cryptoméria et est vendu aux particuliers. Tout est pensé pour que ce jeu n’ait aucun impact sur l’environnement.

Un jeu local et écologique

"Tout ce qui est fait pour ce jeu représente un bilan carbone très faible, de sa fabrication à son arrivée chez les clients" explique Michaël Rard, à l’initiative du jeu. Mikabois se veut être un jeu 100% local, d’où le choix du cryptomeria, un arbre local. Pour préserver l’environnement aucun arbre n’est abattu. Le bois utilisé provient de chutes venues de Sciages de Bourbon à Saint Benoît, seul endroit de l’île qui traite cette espèce endémique.

Le choix s’est porté sur le cryptomeria pour plusieurs raisons. "Dans un premier temps c’est un bois léger, les enfants ont tout le loisir de jouer avec dès 2 ans, bien moins lourd que les jeux traditionnels donc aucun risque de blessures s’ils se lance les piécettes dessus par exemple" justifie le créateur.

Ensuite le bois de cryptomeria est particulièrement résistant sur la durée. Il n’y a donc aucun risque d’échardes avec le temps et malgré qu’il soit plus tendre que le pin, il ne se brise pas facilement. Sa composition lui donne une teinte naturelle variant du crème au marron il n’y a donc pas besoin de coloration chimique, il dégage en plus une odeur agréable qui fait fuir les termites.

Un fournisseur d’emploi

De la création à la vente et l’acheminement chez les clients, tout dans ce jeu est fait par des petites mains. La conception de Mikabois fourni de l’emploi à de nombreux domaines. Les artisans locaux dans un premier temps, ils sont à la base de la chaîne en fabriquant les piécettes. Après la conception vient l’emballage. Le jeu est emballé par 150, 300 ou 1000 planchettes dans des boites en carton recyclé, là encore preuve du souci écologique de l’entreprise fabricante. Ils sont assemblés par l’association les Ti Dalons, qui emploie des personnes handicapés.

Quant à la livraison et à la vente tout est fait de manière directe sans passer par l’intermédiaire de spécialistes du jouet. "Les clients réservent leur kit directement avec nous, on le leur apporte à domicile dès qu’ils sortent d’usine pour réduire encore plus la taxe carbone. On ne passe pas par les spécialistes pour des questions de marge sur les produits." précise Michaël Rard.

Du jeu mais pas que...

Les mikabois disposent de multiples utilités. Les enfants peuvent y jouer dès l'âge de 2 ans et puisqu'il n'y a pas de limites à l'amusement, les grands peuvent également en profiter. Diverses animations sont proposées ça et là par les associations, lors d'événements. Les enfants peuvent y découvrir des ateliers pédagogiques autour de la géométrie, de l'équilibre ou de l'architecture. Ils n'oublient tout de même pas les fondements du jeu, avec la reproduction de villages gaulois ou la création de structures géantes. Un bon moyen finalement de découvrir les mikabois avant peut-être de les avoir à domicile...

mots clés de l'article : enfants , écologie , jeu , cryptomeria , actualité de la réunion , Actus Reunion , Mikabois

suivez-nous