Qualification pour les championnats de France

Natation : du beau monde dans le bassin du Chaudron

photo RB imaz press reunion

Le second meeting de qualification pour les championnats de France a commencé ce samedi 23 février et se terminera ce dimanche 24 février 2019 à la piscine du Chaudron (Saint-Denis). Franck Schott le directeur technique régional (DTR) se dit satsifait du nombre de qualifiés à l’issue du premier meeting en décembre 2018. Il espère un "ausui bon cru"pour cette compétition qualificative "ùù des nageurs et nageuses se sont déjà qualifiés et où d’autres sont proches d’atteindre les minimas requis".

Déjà une vingtaine de qualifiés

Franck Schott, le DTR s'exprime sur ce second meeting de qualification : " l'issue du premier meeting en décembre 2018, on a eu plus d'une vingtaine de nageurs qui ont pu réaliser les minimas pour les championnats de France".

Le Directeur technique national explique le déroulement des qualifications. Elles auraient du être au nombre de six sur la saison, mais le premier meeting a été annulé lors de l'épisode Gilets Jaunes en fin d'année 2018. "Cette compétition a essentiellement pour objectif de qualifier les nageurs pour les championnats de France", et le niveau semble très bon cette année. " Je pense qu'on est déjà dans une bonne fourchette, je m'attendais pas à autant de qualifiés déjà sur la première session". Pour cette seconde manche, les conditions sont difficiles, en effet avec l'été et les fortes chaleurs, la piscine de 50 m a une eau très chaude qui pénalise les nageurs sur de longues distances. Franck Schott reste optimiste : "je pense qu'on pourrait avoir quelques nageurs supplémentaires qualifiés ou des épreuves de qualification pour les nageurs déjà qualifiés".

Des saisons qui ne se ressemblent pas

"Ça fait quelques années que les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas parce qu'on a des changements de réglementations qui sont assez fréquentes" ajoute par ailleurs Frank Schott.

Cette année, il y a plus de possibilités de se qualifier, car les nageurs peuvent se qualifier pour toutes les compétitions réalisées en bassin de 50 m. "Nous avons six épreuves qualificatives pour les championnats de France. Alors que les années précédentes, on était à deux ou trois" précise le DTR. Il souligne que les grilles de qualifications, basées sur des standards internationaux, sont plus difficiles. "C'est vrai que c'est difficile et ça peut-être des fois décourageants pour les nageurs. Donc ils doivent s'accrocher et continuer à s'entraîner, c'est le seul moyen de parvenir à atteindre ses objectifs" termine-t-il.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : piscine , compétition , natation , performances , epreuves , nageurs , nageuses , le chaudron , actualité de la réunion , Actus Reunion

suivez-nous