Photographe amateur passionné

Philippe Seychelles : le casse-cou de la photographie

Philippe Seychelles aime photographier la nature, elle l’inspire. Mais ce qu’il aime par dessus tout, c’est capturer ses clichés dans des endroits inaccessibles. Il enfile son baudrier pour descendre en rappel, se retrouve dans des ravines, découvre des cascades dans des lieux improbables... Philippe Seychelles est un brin casse-cou, toujours à la recherche de sites inédits. Rencontre avec ce photographe amateur passionné qui aime les sensations fortes.

Tout a commencé par des balades

Philippe Seychelles est un randonneur averti et surtout un grand curieux. Au fur et à mesure de ses promenades dans l’île, il va dénicher des lieux peu fréquentés, inconnus du grand public. Le quinquagénaire cherche la nouveauté "il reste plein d’endroits à découvrir sur l’île" affirme-t-il. Ce sont ces balades qui vont le pousser vers la photographie. L’envie de partager ces endroits exceptionnels avec le plus grand nombre.

travers son objectif…

Ce qui inspire notre photographe amateur, c’est la nature "j’ai commencé par des paysages, je suis allé vers l’animalier et depuis quelques temps, je fais aussi des shooting, il n’est pas question d’argent, c’est un échange entre deux personnes. Je m’adapte aux envies du modèle, je choisis un lieu en fonction, la plupart du temps, c’est un environnement naturel : des bassins, des cascades, des ravines…"

Une passion dévorante

Philippe Seychelles fait de la photo tous les jours. Son métier de ramoneur lui permet d’avoir du temps. Il part le tôt le matin et cherche "des endroits intéressants à découvrir" comme il dit. Il revient rarement bredouille, plein de ressources Philippe Seychelles trouve toujours. Il se remémore l’un de ces clichés qui lui avait donné du fil à retordre " c’était la photo d’une cascade à Takamaka, j’ai du me tenir en équilibre sur une corde et faire la photo en même temps, un gros travail de funambulemais la prochaine fois, je prendrai mon drone " s’amuse-t-il.

Sa plus belle photo

"Celle d’un coucher de soleil à l’Étang-Salé, un soir au bassin Pirogue. J’ai eu un ciel rouge mais d’un rouge que je n’avais jamais vu et que je n’ai jamais revu. C’était après une période de pluie, le ciel est toujours nuageux, c’est magnifique" Figer l’instant présent, capter ces moments éphémères et les partager, c’est le leitmotiv de Philippe Seychelles "la nature, quand on la regarde, quand on l’écoute, on a envie de la photographier".

Une exposition

C’est au Vieux domaine à La Ravine des cabris que Philippe Seychelles expose une trentaine de ses clichés "l’exposition s’appelle "Regards croisés - Zistoirs photos". On a proposé à une vingtaine de photographe professionnels ou amateurs d’exposer, j’ai tout de suite accepté. J’ai choisi les photos en fonction de ce que j’ai le plus aimé faire et bien sr, en fonction de ce que les gens ont le plus aimé" explique le photographe amateur.

Pour Philippe Seychelles, photographie rime avec aventure, découverte, sensations fortes, partage " et c’est surtout une passion qui procure des émotions que l’on ne retrouve nulle part ailleurs! " finit le quinquagénaire.

Les photos de Philippe Seychelles sont retrouver ici

fh/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : aventure , découverte , actualité de la réunion , Actus Reunion , Philippe Seychelles , photographe amateur passionné , casse-cou , sites inédits

suivez-nous