Sodiac : un bilan positif et de grands chantiers pour 2018

Sodiac photo imaz press

La société dionysienne d’aménagement et de commercialisation (Sodiac) a présenté ce mardi 13 mars 2018 le bilan de ses trois dernières années d’activité et a dévoilé ses grands projets pour 2018. La société d’économie mixte, dresse un bilan positif de cette période de redressement. Pour Philippe Naillet, PDG de la société depuis 2014, "la Sodiac s’est définitivement tournée vers un développement axé sur la performance, l’humain et l’environnement en adéquation avec les besoins du territoire". C’est avec ces objectifs que la société a défini ses grands projets pour l’horizon 2018-2020.

Pour la Sodiac, la période 2014-2017 était synonyme de redressement. Sortie d’une activité en berne avec un bilan déficitaire en 2013, la société a mis en place une stratégie de développement qui lui a permis d’être recapitalisée. Elle passe d’un capital social de 4 millions d’euros à un capital de 23 millions d’euros. C’est un schéma de développement porté sur la croissance qu’on adopté les différents actionnaires de la société d’économie mixte. Pour Philippe Naillet, "la Sodiac est définitivement devenu un acteur important du développement économique de l’île".

Après trois ans, la Sodiac est revenu à un bilan positif et affiche son palmarès de constructions sur le territoire. Parmi ces chantiers figurent l’aéroport Roland Garros, le parc aquatique "Aquanor", la Cité des arts, le CHU Félix Guyon et l’amphithéâtre bioclimatique de l’Université. S’ajoute à cela 900 logements sociaux livrés en trois ans. Outre ces 900 nouveaux logements livrés, 16 résidences font l’objet de gros travaux pour un total de plus d’un million d’euros. Cinq autres dossiers de réhabilitation ont été lancés en 2017 pour une enveloppe de 6,2 millions d’euros. 238 familles sont concernées.

Pour le Philippe Naillet, le logement social reste une priorité de la société fondée il y a 27 ans car "pour nous l’humain c’est capital"commente Philippe Naillet. Le parc locatif social de l’entreprise a d’ailleurs a connu une croissance importante. Il est passé de 2300 logements en 2014 à plus de 3200 logements en 2017. De plus, le président l’affirme,"la société a repensé sa relation avec les locataires. Six agences locatives et un bureau permet à la Sodiac de développer une relation de proximité avec ses locataires".

- 2018, l’année des grands chantiers -

La Sodiac poursuit sa stratégie de développement avec quatre grands projets lancés cette année. La ZAC "les terrasses" à Saint-Joseph, le centre Indor Prima dédié aux loisirs, les ateliers "grand canal" dédiés aux TPE et son chantier phare le "quadrilatère Océan". L’objectif de ce dernier, redynamiser le centre-ville

Le président Philippe Naillet donne le détail de ce grand projet.


Le projet quadrilatère océan détaillé par le Président de la Sodiac Philippe Naillet @ipreunion pic.twitter.com/r06zComCqF
— jbaptiste samantha (@jbaptistesamant) 13 mars 2018


Les autorisations et les permis de construire pour ce chantier ont déjà été obtenus.

Quand au quadrilatère "Océan", un chantier à 100 millions d’euros qui démarrera début 2019, il s’agira "d’un enjeu économique pour les commerces du centre-ville" car "c’est l’unique chance de les redynamiser". Ce projet prévoit 5 000 m2 de bureaux, 18 000 m2 de commerces, un hôtel, 5 résidences, une crèche de 60 places et 800 places de stationnement.

Le Président de la Sodiac conclut "la Sodiac est redressée et s’inscrit dans une dynamique pour être acteur du développement du territoire. Nous bâtissons une Réunion plus humaine, durable, et solidaire".

www.ipreunion.com
 

mots clés de l'article : SODIAC , logement social , Actus Reunion , Saint-Denis Actualité , développement du territoire

à voir également en vidéo

suivez-nous