Johnny Hallyday, une "belle-famille" très présente

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP - Imeh Akpanudosen

Du mariage entre Johnny Hallyday avec Laeticia Boudou, au testament qui fait d’elle la seule légataire de sa succession au détriment de Laura Smet et David Hallyday, retour sur les rapports très étroits entre la star et sa belle-famille.

- Laeticia se marie avec Johnny -

Johnny Hallyday et Laeticia Boudou se connaissent depuis un an pile après une rencontre dans une boîte de nuit de Miami, lorsqu’ils se marient le 25 mars 1996 devant Nicolas Sarkozy, alors maire de Neuilly.

"Quand je l’ai rencontré, il manquait beaucoup d’amour. Il était seul", confie-t-elle à Paris Match, le jour de son mariage, évoquant un "coup de foudre" immédiat avec la rock star.

Le grand public découvre alors cette jeune femme, mannequin au physique juvénile et aux bouclettes blondes, qui se trouve être aussi la fille d’un ami de Johnny, André Boudou.

Trente deux ans les séparent et peu de personnes donnent cher de leur union. Car Johnny a été déjà marié à quatre reprises et il est abonné aux conquêtes amoureuses. Tous se trompent : Laeticia et Johnny resteront mariés 21 ans jusqu’à la mort de "l’idole des jeunes" le 6 décembre 2017.

- Johnny divorce d’Universal -

En 2003, André Boudou, gérant de discothèques à Miami et au Cap d’Agde, propose à Johnny de s’associer et d’en lancer une troisième à Paris. L’Amnésia ouvre à Montparnasse, mais attire peu de monde et ferme ses portes en janvier 2004.

C’est cette année-là que le père de Laeticia parvient à convaincre son gendre de quitter sa maison de disques historique, Universal, pour Warner prête à faire un pont d’or au chanteur, lui garantissant de réaliser enfin l’un de ses rêves, faire un album de blues.

La rupture entre Universal et Johnny est consommée en 2005. "Johnny ressent un immense bonheur", affirme l’année suivante à l’AFP André Boudou, une fois le contrat signé avec Warner. "Il est heureux dans sa vie et dans sa carrière maintenant. Un nouveau chapitre s’ouvre".

"Entre le contrat Universal et le contrat Warner, la différence est fabuleuse", assure-t-il encore. Mais Johnny Hallyday perd au passage le contrôle de plus de 1.000 titres enregistrés depuis ses débuts en 1961, qui restent dans le portefeuille d’Universal par décision de la Cour de cassation.

- Laeticia le roc de Johnny -

André Boudou est condamné en 2007 à 24 mois de prison dont 6 mois ferme pour fraude fiscale et abus de biens sociaux dans la gestion de l’une de ses discothèques, au Cap d’Agde. Après quoi, il s’efface.

En 2009, Johnny Hallyday est victime d’une infection nosocomiale au cours d’une opération pour une hernie discale en France. Constatant la dégradation de son état de santé à son arrivée à Los Angeles, Laeticia l’emmène aux urgences de l’hôpital Cedar Sinaï. Son pronostic vital est engagé pendant plusieurs jours, mais il s’en sort. "Si je suis en vie, je le dois à ma femme. C’est elle qui a compris que la situation devenait dramatique", confiera Johnny Hallyday au magazine VSD.

Peu de temps après, Johnny met fin à son contrat avec son producteur historique Jean-Claude Camus après vingt ans de collaboration, ses attachées de presse Catherine Battner et Vincence Stark et son photographe Daniel Angeli.

Pour redonner un coup de fouet à la carrière de son époux, Laeticia va s’imposer dans le rôle de première conseillère. Elle lui suggère notamment une collaboration avec -M- (Mathieu Chedid) qui donnera lieu à un album ("Jamais seul" en 2011).

La même année, dans une lettre ouverte, Johnny monte au créneau pour dénoncer une rumeur présentant Laeticia comme "La Dame de fer", "la régente".

- ’Mamie Rock’ présidente -

Depuis 2012, les trois sociétés chargées de la gestion des droits de Johnny Hallyday — Artistes et Promotion, Pimiento Music et Mamour — sont présidées, selon le registre des entreprises, par Elyette Boudou, grand-mère de Laeticia Hallyday et mère d’André Boudou.

La propriété de Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) où Johnny Hallyday est décédé, aurait fait l’objet d’une donation au dernier vivant il y a plusieurs années au profit de son épouse dans le cadre d’une société civile immobilière gérée depuis 2014, selon Le Figaro, par Laeticia Hallyday et Eyliette Boudou, surnommée dans la famille "Mamie Rock".

mots clés de l'article : chanson , musique , Enquête , Procès , célébrités , héritage

à voir également en vidéo

astro

poisson

Ray Winstone né(e) le 19 février

Vous avez des troubles hépatiques ? Ne vous en faites pas, votre traitement en cours en viendra à bout.

lire l'horoscope complet