Entraînement à huis clos, presse exclue, défaire cuisante...

Foot - Les Bleus à La Réunion, c’était en 2010

Photo RB imaz press reunion

Juin 2010. A quelques jours du début de la coupe du monde de foot en Afrique du Sud, l’équipe de France arrivent à La Réunion. Dans le cadre de la fin de leur préparation pour le Mondial, ils doivent affronter la modeste équipe de Chine. Coachés par Raymond Domenech, conduits par Thierry Henry, Nicolas Anelka ou encore Franck Ribéry, les Bleus se livreront à une succession d’épisodes étonnants et souvent pathétiques allant du refus de rencontrer le public à un humiliant 1 à 0 en faveur de la Chine en passant par une phobie de la presse.... Autant de signes au final avant-coureurs du lamentable fiasco de la campagne sud-africaine qui s’est soldée par une élimination dès le premier tour de la compétition...

L'équipe de France de football arrive à La Réunion le mardi 1er juin 2010. Le vol spécial se pose à Pierrefonds (Saint-Pierre) à 6 heures 30. 700 policiers et gendarmes  sont mobilisés dans le dispositif qui assurera la sécurité des joueurs. Les Bleus annoncent la couleur dès le départ : ils ne seront visibles par le grand public que lors de leur arrivée matinale mardi matin. Ce qui finalement n'a presque pas été le cas puisque la plupart des joueurs s'engouffrent dans un bus à leur descente d'avion ignorant superbement les milliers de personnes, enfants compris, venus leur souhaiter la bienvenue

Lire aussi : Les Bleus arrivent à l'aube

Le mardi après-midi les Bleus entament, sous une pluie fine mais glacée, un circuit en VTT à la Plaine des Cafres. Les supporters qui les attendaient à l'entrée du complexe sportif sont  déçus. La plupart des joueurs ne les ont pas salué. "Nous avons fait le trajet jusqu'ici pour les voir. Ils auraient pu nous faire un petit coucou, un signe de la main, ou nous dire quelque chose" regrettera Mireille, une habitante du 14ème Km. Avec trois de ses amies, elles ont attendu une heure et demi, sous les averses, l'arrivée des Bleus. "A peine 5 ou 6 d'entre eux nous ont salué. Les autres n'ont rien dit. Ce n'est pas grave, on les aime quand même. Vive la France !" tempèrera Marie-Jocelyne, l'une des amies de Mireille.

Lire aussi : Les Bleus à vélo sous la pluie

Le lendemain, le mercredi matin, l'équipe de France au grand complet fait du jogging sur la plage de Grand-Anse, située en contrebas de leur hôtel à Petite-Ile (Sud). L'entraînement s'est déroulé sous l'étroite surveillance d'une dizaine de gendarmes. "Nous avons envie de nous retrouver entre nous. Les médias n'étaient pas prévus", a répété à plusieurs reprises l'un des accompagnateurs de la sélection nationale. A la demande de la Fédération française de football, les gendarmes ont alors...  sommé les journalistes de s'éloigner. Evidemment en vain...

Lire aussi : Entraînement à l'ombre des palmiers

le jeudi, 200 enfants qui devait assister à l'entraînement de l'équipe de France à Saint-Pierre sont refoulés et restent à l'entrée du stade Michel Volnay. Nul ne sait vraiment pourquoi ils ne sont pas autorisés à entrer. Dans le conférence de presse qu'il tiendra dans l'après-mdi, Raymond Domenech dira "c'est scandaleux que des gamins n'aient pas été autorisés à entrer dans le stade Michel Volnay pour assister à la séance d'entraînement".

Lire aussi : Raymond Domenech : "c'est scandaleux"

Après les articles presse et les protestation des certains élus sur l'attitude très distante de l'équipe de Frace vis-à-vis de ses supporteurs locaux, les Bleus autorisent des enfants à assister à leur entraînement au stade de la Petite Ile.

Lire aussi : Entraînement à huis clos... ou presque

Vendredi 4 juin : la Chine remporté une victoire "historique" face à la France (1 à 0) au stade Michel Volnay de Saint-Pierre. Un but sur coup franc de Zhuoxiang a permis à la Chine de l'emporter malgré une très forte domination des Bleus. Ils se sont heurtés à une véritable muraille chinoise qui n'a rien laissé passer. "Cette défaite est extrêmement inquiétante à une semaine du premier match des Français en coupe du monde, le 11 juin prochain face à l'Uruguay" écrivait alors Imaz Press Réunion.

Lire aussi : La France se heurte à la muraille de Chine

Afrique du Sud, lundi 21 juin 2010, les Bleus sont éliminés dès le premier tour du Mondial sans avoir gagné un seul match. Leur seul fait marquant - quelques jours l'éliminaition -, aura été de refuser de descendre du bus qui les conduisait à l'entrainement pour protester contre une sanction infligée à Nicolas Anelka pour avoir insulté Raymond Domenech...

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : football , Bleus , Raymond domenech , coupe du monde , actualité de la réunion , equipe de france , Franck Ribéry , Actus Reunion , Nicolas Anelka , Thierry Henry

météo

MER 11 DÉC

saint Damase

25° 32°

saint-denis

les prévisions de la semaine

Résultats foot fournis par www.FootenDirect.com

Résultats en direct fournis par FootenDirect.com