Saint-Gilles-les-Bains : le club de tir à l’arc joue sa survie

photo Sylvain Fillon

Sans terrain depuis le mois de mai, la Flèche de l’Ouest, club de tir à l’arc de Saint-Gilles-les-Bains tente de se sauver d’une fermeture imminente. Après avoir été prié de quitter le terrain qu’il occupait depuis 28 ans, le club peine à trouver une solution viable. Son appel à l’aide à la Mairie de Saint-Paul n’y a rien changé. La Mairie se défend. (Photo d’illustration)

L’un des six clubs de tir à l’arc de l’île lance un appel à l’aide. La Flèche de l’Ouest qui occupait le terrain de l’Ermitage, proche du jardin d’Eden à Saint-Gilles, a été mis à la porte par le groupe immobilier CBo après 28 ans d’un bail gracieux. L’heure est désormais à la recherche d’un endroit où s’entraîner et accueillir des compétitions pour le club créé en 1989. "Nous sommes à la limite de fermer club" explique la présidente Béatrice Lauret. "Le promoteur nous a fait miroiter un terrain de remplacement pendant six mois. Aujourd’hui, nous sommes à la rue" explique la présidente. Si CBo a prié le club de quitter les lieux pour laisser place à "un projet de loisirs et de tourisme", le terrain est aujourd’hui "à l’abandon".

- La présidente réclame "l’égalité des clubs sportifs" à La Réunion -

Le club qui comptait 86 adhérents à la fin de la saison dernière a qui plus est, vu sa cote de popularité grandir ces derniers temps, notamment avec la journée Sport et Santé de septembre dernier. "Nous avions pour projet d’ouvrir quatre à cinq nouveaux créneaux horaires, avec six personnes par créneau" précise Béatrice Lauret. Une trentaine de nouveaux adhérents pour la nouvelle saison, soit un tiers de l’effectif précédent.

"Malheureusement sans terrain, on ne peut ni accueillir d’entraînements, ni de formations, ni même de compétitions" se désole-t-elle. Son appel à l’aide aux mairies de Saint-Paul et des Trois Bassins n’ont rien donné : "on nous a fait des propositions qui n’étaient pas viables" souligne la présidente. Un terrain à Plateau-Caillou "où il faut faire 50.000 euros de travaux", une demande de "faire les devis et toutes les démarches soi-même" : "ce n’est pas possible pour nous" réplique la présidente qui réclame "l’égalité des clubs sportifs" sur l’île. "Si on ne demande pas de faire de devis à un centre nautique ou un club de foot, pourquoi on nous le demande à nous ?" s’insurge-t-elle. La présidente se dit "prête à faire des concessions", comme "utiliser un terrain de foot à certaines heures" par exemple, mais le club "a besoin maintenant du terrain". La recherche ? "Un terrain plat de 90 mètres de long et 30 mètres de large" explique la présidente.

- Pour la Mairie de Saint-Paul, la situation sera réglée "dans les prochains mois -

De son côté, la Mairie de Saint-Paul confirme avoir "proposé des terrains" au club qui "ne convenaient pas". En cause, les terrains disponibles étaient "trop accidentés", "trop en pente" ou "pas assez grand" pour le club de tir à l’arc. Au sujet du terrain de Plateau-Caillou, la Mairie de Saint-Paul attend que le club "fournisse un devis pour estimer le montant des travaux de terrassement du terrain".

Partager un terrain de football pour permettre aux archers de s’entraîner est "tout à fait envisageable" explique le service foncier de la Mairie. "Un lien est actuellement entrain d’être fait" pour arriver à une solution. "S’il n’y a pas de problèmes particuliers, la situation sera réglée dans les prochains mois" indique les services municipaux. Un signe d’espoir pour la Flèche de l’Ouest.

hf/

à voir également en vidéo

programme tv

toutes les chaines

météo

LUN 20 NOV

saint Edmond

22° 29°

saint-denis

les prévisions de la semaine

Résultats foot fournis par www.FootenDirect.com

Résultats en direct fournis par FootenDirect.com